Banniere_CANNES-2019

Benoît Magimel

Interprète

Né le 11 mai 1974 à Paris, Benoît Magimel est le fils d'un père employé de banque et d'une mère infirmière.

Alors qu'il grandit dans la capitale, il se fait remarquer lors d'un casting pour la comédie d'Étienne Chatiliez: « La vie est un long fleuve tranquille ». A seulement 12 ans, il incarne "Momo Groseille", un enfant issu de la bourgeoisie élevé par erreur au sein d'une famille de prolétaires.

Succès à la clef, Benoît Magimel décide d'arrêter ses études deux ans plus tard, pour se consacrer entièrement à sa passion. Les rôles s'enchaînent pour lui, mais c'est après avoir joué pour Benoît Jacquot dans "La fille seule" et après son apparition dans "La haine" de Matthieu Kassovitz, que le réalisateur André Téchiné donne un coup de pouce à sa carrière avec "Les voleurs", sorti en 1996. Dans ce long métrage, Benoît Magimel tient le rôle de "Jimmy Fontana", un rôle qui lui vaudra sa nomination pour le césar du meilleur espoir masculin. Il remportera par ailleurs quelques temps plus tard, le prix Michel Simon.

Sollicité de toutes parts, il côtoie les plus grands acteurs et réalisateurs français comme Xavier Beauvois, pour lequel il interprète en 2000, l'amant de Nathalie Baye dans "Selon Matthieu". Il enchaîne la même année avec "La pianiste" de Michael Haneke où il joue, au côté d’Isabelle Huppert, le personnage de Walter, un élève qui entretient une relation pour le moins étrange avec son professeur de piano. Brillant, Benoît Magimel reçoit cette année-là le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes.

N'hésitant pas à passer d’un style à l’autre, il devient l'un des acteurs les plus en vogue de sa génération. Il mêle ainsi cinéma d'auteur et cinéma populaire. Il tourne à plusieurs reprise pour le réalisateur Claude Chabrol, dans "La Fleur du mal", "La Demoiselle d'honneur" et dans "La Fille coupée en deux" sortit en 2007. Il joue également pour Olivier Dahan dans "Les Rivières pourpres 2" ou encore pour Gérard Pirès dans "Les Chevaliers du ciel" en 2005.

Benoît Magimel s'intéresse par la suite à des rôles plus sombres, plus profonds. Notamment dans le film de Michel Houellebecq "La possibilité d'une île", sorti en 2008, où il interprète le personnage de Daniel, un fils de gourou de secte dérisoire. En 2009, il joue aux côtés de François-Xavier Demaison et Léa Seydou dans "Sans laisser de traces' puis enchaîne en 2010 avec "Les petits mouchoirs" de Guillaume Canet. La même année, Benoit Magimel joue aux côtés d'Edouard Baer dans "Mon pote" de Marc Esposito et interprète un avocat piégé par la mafia dans "L'Avocat" de Cédric Anger. Il rejoint ensuite Diane Kruger dans "Forces Spéciales », un film de Stéphane Rybojad sorti en 2011.

Capable de passer du rôle de voyou à celui de policier et même de bourgeois, Benoît Magimel s’affiche aujourd’hui dans le dernier film de Jalil Lesper « Des vents contraires », où il incarne le rôle de Paul, un père de famille brisé et rongé par la culpabilité après la disparition de sa femme

Le saviez-vous ?

Benoît Magimel a refusé le rôle de Marcel Cerdan dans « La môme ». Il a également rejeté l'offre qui lui était proposée pour le rôle de Mesrine : « J’adore la boxe, mais je n’ai pas sa silhouette. Je suis longiligne. On ne peut pas tout faire. Il faut jouer avec le physique que l’on a. ».

Filmographie sélective

1988 : La vie est un long fleuve tranquille d'Étienne Chatiliez
1995 : La Fille seule de Benoît Jacquot
1995 : La Haine de Mathieu Kassovitz
1996 : Les Voleurs d'André Téchiné
1998 : Une minute de silence de Florent Emilio Siri
1999 : Les Enfants du siècle de Diane Kurys
2000 : La Pianiste de Michael Haneke
2000 : Le Roi danse de Gérard Corbiau
2000 : Selon Matthieu de Xavier Beauvois
2002 : Nid de guêpes de Florent-Emilio Siri
2003 : Effroyables Jardins de Jean Becker
2003 : La Fleur du mal de Claude Chabrol
2004 : Les Rivières pourpres 2 : les Anges de l'Apocalypse d’Olivier Dahan
2004 : La Demoiselle d'honneur de Claude Chabrol
2005 : Trouble de Harry Cleven
2005 : Les Chevaliers du ciel de Gérard Pirès
2006 : Fair Play de Lionel Bailiu
2007 : Truands de Frédéric Schoendoerffer
2007 : La Fille coupée en deux de Claude Chabrol
2007 : 24mesures de Jalil Lespert
2008 : La Possibilité d'une île de Michel Houellebecq
2008 : Inju: la Bête dans l'ombre de Barbet Schroeder
2010 : Sans laisser de traces de Grégoire Vigneron
2010 : Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet
2010 : Mon pote de Marc Esposito
2011 : L'Avocat de Cédric Anger
2011 : Forces spéciales de Stéphane Rybojad
2011 : Des vents contraires de Jalil Lespert
2012 : Cloclo de Florent Emilio Siri

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A JOUÉ DANS

AUTRES ARTICLES SUR ABUS DE CINÉ