Banniere Festival Alpe d'huez 2023

DOSSIERTest DVD

Test DVD - LES PETITS MOUCHOIRS

Date de sortie : 23 février 2011

À la suite d’un accident, suite auquel l’un de leurs meilleurs amis a été hospitalisé, une bande de potes choisit de tout de même partir en vacances, comme chaque année. Culpabilisant de profiter de ce moment, petit à petit, les petits mouchoirs qu’ils ont mis sur leurs secrets et mensonges, vont se lever et faire apparaître une réalité différente de celle qu’ils avaient l’habitude de se montrer...

TEST DU BLU-RAY

Une qualité de visionnage et d'écoute apte à rendre justice au travail de Canet et de son équipe, pour une édition "collector" (le blu-ray et le dvd réunit ensemble) un peu légère niveau bonus. Pas de commentaire audio, pas de vrai making of... C'est dommage, mais l'essentiel est là : le film, parfaitement encodé.

Making of

Assez court (26 minutes), le making of donne la parole à Canet et à ses comédiens, chacun revenant sur diverses étapes de la confection du film : le choix de se retrouver sur les lieux de tournage tous ensemble quelques temps avant de commencer, l'attention apportée par Canet au moindre détail (la scène du restaurant au début)... Tous louent le talent du réalisateur, sa capacité à enregistrer le plus petit changement, sa concentration pour remettre les acteurs sur le chemin lors de longs dialogues en partie improvisés. Intéressant, même si trop succinct pour convaincre, d'autant que Canet ne s'explique à aucun moment sur ses choix de mise en scène, pourtant tous pertinents.

Bêtisier

C'est toujours embêtant, un bêtisier, car ça fera surtout rire ceux qui étaient présent au tournage. Un peu anecdotique, donc, même si ça permet de voir le sérieux de Canet dans sa direction des acteurs.

Scènes coupées

14 scènes coupées, présentées à chaque fois par Guillaume Canet, qui explique la raison de leur éviction du montage final, souvent pour des questions de rythme, mais également de redondance dans les caractères des personnages (Marie et Isabelle, en particulier). Ces scènes permettent tout de même d'apercevoir quelques seconds rôles coupés (Bixente Lizarazu dans la longue séquence du surf, Phillipe Lefèbvre ou encore le cinéaste américain Jerry Schatzberg - réalisateur de "L'Épouvantail" - présent lors du faux tournage d'un faux téléfilm). On y distingue quelques touches d'humour, plus (la relaxation dans l'herbe) ou moins (la séquence d'hôpital, où Dujardin insulte ses amis) amenés, ainsi qu'une longue scène coupée complètement ratée dans son écriture. Cet enchaînement de prises non conservées se terminent par une série de plans tournés à la grue et montrant les amis rentrant à Paris pour l'enterrement de Dujardin, séquence qui aurait fait doublon avec la fin du film telle qu'on la connait. Des séquences coupées par choix, donc, qui montre bien la rigueur de Canet envers son film. Instructif et passionnant.

Films des vacances

Quatre petits films tournées par les acteurs eux-mêmes, entraperçu dans le film avant que les personnages de Cluzet et Magimel se battent. Très réalistes et crédibles, on y distingue une vraie ambiance de camaraderie qui renforce la cohésion du groupe et la narration du film, ainsi qu'une justesse d'interprétation franchement hallucinante.

Bonus caché

Caché, mais pas trop, le making of d'une des scènes coupées, la séquence du surf où l'on peut apercevoir Bixente Lizarazu.

Bonus :
-Making of
-Bêtisier
-14 scènes coupées commentées par Guillaume Canet
-Films des vacances
-Bonus caché

Frederic Wullschleger Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT