Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

TROUBLE

Un film de Harry Cleven

Un suspense classique mais efficace

Matyas (Benoît Magimel) est sur le point d’avoir un second enfant avec Claire (Natacha Régnier), lorsqu’il reçoit une convocation chez le notaire. C’est alors qu’il apprend que sa mère, qu’il croyait disparue, vient de décéder, lui laissant une part d’héritage. Mais il découvre aussi l’existence de son frère jumeau, Thomas…

Il est devenu ardu depuis « Faux Semblants » de David Cronenberg, avec Jeremy Irons, de traiter des troubles dus à la gémellité, de manière crédible et horrifique. Il va sans dire que « Trouble », premier film de Harry Cleven n’arrive pas à la cheville de son prédécesseur. Cependant, le jeu des acteurs, et principalement celui de Benoît Magimel, dont le physique de jeune premier, fait des merveilles en blondinet menaçant de lividité et de fausse candeur, permet d’apprécier ce film, dont le scénario paraît au final assez convenu.

Alors, que les parties où le fils de bonne famille tente de s’immiscer dans la vie de son jumeau, père de famille, sont plutôt réussies, dévoilant des comportements pervers et manipulateurs de la part des deux frères, le reste du film relève plutôt du suspense artificiel. Car le (ou les) secrets du film sont fortement prévisibles, du fait d’une réalisation qui met tout son art, jusqu’à l’extrême, durant certains plans, pour cacher certains détails, provoquant ainsi la suspicion chez le spectateur, qui sait alors où chercher la solution, d’où découlent d’autres éléments fondamentaux par la suite. Dommage, car les interprètes sont surprenants et génèrent à eux seuls une inquiétude certaine.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire