Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

L'AVOCAT

Un film de Cédric Anger

CONTRE: Niveau -1 - Donnant donnant !

Les rêves d’avocat ne font pas toujours les grandes carrières. Léo Demarsan obtient son diplôme du barreau avec des illusions plein la tête et vise immédiatement le plus intéressant : le pénal. Son ambition dévorante et son talent particulier pour la plaidoirie lui attirent rapidement l’attention des gros clients, parmi lesquels le patron d’une société de retraitement des déchets, et mafieux notoire, Paul Vanoni, dont il découvre peu à peu les petits délits et grosses compromissions…

Le réalisateur du film « Le Tueur » nous présente son nouveau film, un polar à la française, avec une seconde participation de Gilbert Melki. Si le sujet de la corruption sur fond d'univers mafieux n’est pas une nouveauté, les clichés à répétition laissent le spectateur sur sa faim. Le film a en effet du mal à trouver son propre ton et frise par moment le ridicule en tentant le dupliquer les films américains. La sensation de déjà vu est donc ici omniprésente.

Benoît Magimel mène cette ténébreuse histoire de bout en bout, en révélant au passage les lacunes d’un scénario loin d'être accompli. L’histoire de manipulation ne va pas assez loin dans la psychologie des personnages. Seule l’emprise du client sur l’avocat est bien représentée, apportant une ambiance pesante, tout comme le dilemme professionnel auquel l’avocat est confronté. Malheureusement, les effets de style prêtent presque à rire.

Lycée Saint-ExupéryEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire