Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

Venise 2019

Venise 2019 - Sélection Compétition

76e Festival de Venise
Compétition
du mercredi 28 août au samedi 07 septembre
Venise – Italie

Festival de Venise 2019 compétition image Ad Astra
© 20th Century Fox France

Cette année la 76e Mostra de Venezia propose 21 films en compétition. Et les Français comme les Américains se taillent une nouvelle fois la part du lion, avec pas moins de 8 productions à eux seuls.

Pour la France, Olivier Assayas, présent l'an dernier avec "Doubles vies", et réalisateur de "Sils Maria" (passé par Venise également) "Personal Shopper", "Boarding Gate", "Demonlover", "Carlos", quatre films ou série présnetés à Cannes, présentera "Wasp Network", histoire de 5 espions envoyés en Floride par Cuba à la fin de la guerre froide pour surveiller des groupes anti-castriste, avec Penélope Cruz en tête d'affiche. Robert Guédiguian revient également, après "La villa" il y a deux ans, avec "Gloria Mundi" (sortie 27 novembre), du prénom de la petite fille d'un ancien prisonnier qui découvre une famille recomposée à sa sortie. L'auteur de "Le Voyage en Arménie", "Marie-Jo et Ses Deux Amours" et "Marius et Jeannette", retrouve une nouvelle fois sa famille de cinéma, puisqu'il met en scène Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan et Anaïs Demoustier. Enfin, Roman Polanski débarquera sur le Lido pour présenter "J'accuse", film sur les 12 ans que dura l'affaire Dreyfuss des plus attendus, emmené par Jean Dujardin. Racontée du point de vue du Colonel Picquart, permet au réalisateur plutôt habitué de Cannes ("D'après une Histoire Vraie", "La Vénus à la fourrure", "Le Pianiste" et sa palme d'or) et primé à Berlin pour "The Ghost Writer" (prix de la mise en scène) de revenir à Venise quelques années après "Carnage".

Sur le front américain, Steven Soderbergh s'intéressera aux Panama Papers ("The Laundromat" d'après l'ouvrage de Jake Bernstein) et drainera dans son sillage Meryl Streep, Gary Oldman et Antonio Banderas. Habitué de Venise, où il a présenté récemment "Contagion" et "The Informant !", il est aussi passé par Cannes ("Ma vie avec Liberace" et "Sexe, mensonges et vidéo" qui lui valut la Palme d'or) et Berlin ("The Good German", "Paranoïa"). Todd Phillips ("Very Bad Trip", 1, 2 et 3, "War Dogs") tient quant à lui les rennes du film le plus attendu : "Joker", portrait de l'ennemi juré de Batman, un dénommé Arthur Fleck, méprisé par la société, avec le duo star Joaquin Phoenix / Robert De Niro. James Gray, dont le film "Ad Astra" n'était pas prêt pour Cannes, fera une infidélité à la Croisette, où il présenta "The Immigrant", "Two Lovers" et "La Nuit nous appartient", après un passage par Berlin pour l'envoûtant "The Lost City of Z". On y retrouvera Brad Pitt en astronaute, à la recherche de son père joué par Tommy Lee Jones aux confis de l'espace. Suspense et réflexion métaphysique au programme. Noah Baumbach (auteur de "Frances Ha", "Les Berkman se séparent", "Greenberg") revient avec une nouvelle production Netflix (après "The Meyerowitz Stories" présenté à Cannes en 2017) intitulée "Marriage story" poussant Scarlett Johansson et Adam Driver à leur extrême quand il est question de leur divorce. Enfin, la surprise pourrait bien venir du film d'horreur signé Shannon Murphy, "Babyteeth", dans lequel une mère dont la santé décline sait que sa fillette de sept ans est loin... d'être un ange.

Les Italiens ne seront pas non plus en reste, puisque jouant à domicile, avec pas moins de 3 films. Mario Martone ("Leopardi : Il Giovane Favoloso" et "Teatro di guerra") revient un an après l'excellent "Capri-Revolution" avec le portrait d'un fils décidé à tuer son père, mais qui croise sur son chemin le maire du village, décidé à les réconcilier ("Il sindaco del Rione Sanità"). Franco Maresco, auteur de "Belluscone, una Storia Siciliana", "Le Retour de Cagliostro" et "L'Oncle de Brooklyn" dressera le portrait d'un organisateur de fêtes nostalgique de l'époque mafieuse dans "La mafia n'est plus celle d'antan". Pietro Marcello ("Bella e Perduta", "La Bocca del Lupo") se concentrera lui sur un napolitain dénommé "Martin Eden", ayant le sentiment d'avoir trahi ses origines modestes.

Parmi les habitués de la Mostra ou les favoris, on retrouvera également Roy Andersson (lion d'or pour "Un pigeon perché sur une branche réfléchissait à l'existence") avec "About Endlessness", présenté comme un regard sur l'humanité où les événements de l'Histoire et du quotidien ont la même importance. Le Canadien Atom Egoyan reviendra après "Remember" et "Captives" pour "Guest of Honor", histoire d'un père interprété par David Thewlis, dont la fille souhaite rester en prison. Hirokazu Kore-eda aura les honneurs de l'ouverture, avec un film tourné en France, "La vérité". Mettant en scène Catherine Deneuve et Juliette Binoche, le film relate le retour mouvementé d'une fille scénariste, dans la maison de sa mère, actrice iconique. Après sa palme d'or en 2018 pour "Une Affaire de famille", l'auteur japonais de "Tel père, tel fils", "I Wish" et "Nobody knows" sera-t-il aussi bien accuilli à Venise ? Pablo Larraín tentera lui de faire oublier l'échec de "Jackie" avec "Ema", portrait d’un chorégraphe dont le couple part en vrille alors que leur procédure d’adoption se complique, son dernier succès remontant au Grand prix du jury à Berlin pour l'angoissant "El Club". Haifaa Al Mansour, réalisatrice saoudienne, découverte ici avec "Wadjda" et metteur en scène de "Mary Shelley" reviendra avec "The Perfect Candidate", peinture des difficultés d'une jeune femme médecin se présentant « aux élections municipales dans une société conservatrice dominée par les hommes ». Enfin, le Colombien Ciro Guerra ("Les Oiseaux de passage", "L'étreinte du serpent") tentera de séduire avec sa fresque "Waiting for the Barbarians", adaptation de J.M. Coetzee, dans laquelle un magistrat d'une petite ville coloniale est soumis à une crise de conscience face au traitement des prisonniers de guerre.

Quelques outsiders seront tout de même au programme, dont le chinois Lou Ye ("Mystery", "Nuits d'ivresse printanière", présent à Berlin en février avec le polar "The Shadow Play") qui livre le portrait d'une actrice de retour à Shanghaï pendant la Seconde Guerre Mondiale, et dont le dessein n'est pas si clair ("Saturday Fiction" avec Gong Li dans le rôle principal). Egalement en sélection le Polonais Václav Marhoul ("Tobruk"), avec "The painted Bird" dont l'action, également située pendant la guerre, permet de cerner le regard d'un jeune garçon sur la violence en cours, le Portugais Tiago Guedes, au film fleuve "A Herdade" détaillant la vie d'une famille portugaise des années 40 à nos jours, ou le film d'animation chinois "N°7 Cherry Lane" histoire d'un étudiant en littérature pris dans un triangle amoureux perturbant dans les années 60 à Hong Kong, par Yonfan, réalisateur de "Prince of tears".

La tâche sera donc particulièrement difficile pour le jury présidé par Lucrecia Martel, accompagnée de Piers Handling, Mary Harron, Stacy Martin, Rodrigo Prieto, Tsukamoto Shinya et Paolo Virzì, pour désigner le successeur de "Roma" de Alfonso Cuaron.

Les 21 films en compétition pour Venise76

THE PERFECT CANDIDATE
de Haifaa Al Mansour
avec Mila Alzahrani, Dhay, Nourah Al Awad, Khalid Abdulrhim...

ABOUT ENDLESSNESS
(Om det oändliga)
de Roy Andersson
avec Jan-Eje Ferling, Martin Serner, Bengt Bergius, Tatiana Delaunay, Anders Hellström, Thore Flygel...

WASP NETWORK
de Olivier Assayas
avec Penélope Cruz, Edgar Ramírez, Gael García Bernal, Wagner Moura, Ana de Armas, Leonardo Sbaraglia...

MARRIAGE STORY
de Noah Baumbach
avec Scarlett Johansson, Adam Driver, Laura Dern, Alan Alda, Ray Liotta, Julie Hagerty…

GUEST OF HONOUR
de Atom Egoyan
avec David Thewlis, Laysla De Oliveira, Luke Wilson, Rossif Sutherland...

AD ASTRA
de James Gray
avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga, Liv Tyler, Donald Sutherland...

A HERDADE
The Domain
de Tiago Guedes
avec Albano Jerónimo, Sandra Faleiro, Miguel Borges, Ana Vilela da Costa, João Vicente, João Pedro Mamede...

GLORIA MUNDI
de Robert Guédiguian
avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Anaïs Demoustier, Robinson Stévenin, Lola Naymark...

WAITING FOR THE BARBARIANS
de Ciro Guerra
avec Mark Rylance, Johnny Depp, Robert Pattinson, Gana Bayarsaikhan, Greta Scacchi...

LA VÉRITÉ
de Hirokazu Kore-eda
avec Catherine Deneuve, Juliette Binoche, Ethan Hawke, Clementine Grenier, Ludivine Sagnier...

EMA
de Pablo Larraín
avec Mariana Di Girolamo, Gael García Bernal...

SATURDAY FICTION
(Lan xin da ju yuan)
de Lou Ye
avec Gong Li, Mark Chao, Joe Odagiri, Pascal Greggory, Tom Wlaschiha, Huang Xiangli...

MARTIN EDEN
de Pietro Marcello
avec Luca Marinelli, Carlo Cecchi, Jessica Cressy, Vincenzo Nemolato, Marco Leonardi, Denise Sardisco, Carmen Pommella...

LA MAFIA NON E PIU QUELLA DI UNA VOLTA
La mafia n'est plus celle d'antan
de Franco Maresco
avec Letizia Battaglia, Ciccio Mira...

THE PAINTED BIRD
de Václav Marhoul
avec Petr Kotlár, Udo Kier, Lech Dyblik, Jitka Čvančarová, Stellan Skarsgård, Harvey Keitel, Julian Sands, Barry Pepper, Aleksey Kravchenko...

THE MAYOR OF RIONE SANITA
(Il sindaco del Rione Sanità)
de Mario Martone
avec Francesco Di Leva, Massimiliano Gallo, Roberto De Francesco, Adriano Pantaleo, Daniela Ioia, Giuseppe Gaudino...

BABY TEETH
de Shannon Murphy
avec Eliza Scanlen, Toby Wallace, Emily Barclay, Eugene Gilfedder, Essie Davis, Ben Mendelsohn...

JOKER
de Todd Phillips
avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro...

J’ACCUSE
de Roman Polanski
avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner, Grégory Gadebois…

THE LAUNDROMAT
de Steven Soderbergh
avec Meryl Streep, Gary Oldman, Antonio Banderas, Jeffrey Wright, Matthias Schoenaerts, James Cromwell, Sharon Stone...

N°7 CHERRY LANE
(Ji Yuan Tai Qi Hao)
film d'animation
de Yonfan
avec les voix de Sylvia Chang, Zhao Wei, Alex Lam, Yao Wei, Tian Zhuangzhuang...

Informations

Pour plus de renseignements :
Festival de Venise 2019
du 28 août au 07 septembre 2019
Site officiel : https://www.labiennale.org/en/cinema/2019

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur