Banniere_Face_a_Face_2022

ARTICLES

Angoulême 2022

Angoulême 2022 – Sélection films en Avant-premières

15e Festival du film francophone d’Angoulême
du mardi 23 août au dimanche 28 août 2022
Angoulême – France

Festival du film francophone d'Angoulême 2022 avant premières Maria rêve
© 2022 ADNP - TF1 Studio – France 3 Cinéma

De gros événements

Le film sans doute le plus attendu du festival, dont la présentation a été calée au samedi soir, est "Simone, le voyage du siècle" nouveau long d'Olivier Dahan ("La Môme"). Ce biopic de Simone Veil, femme politique qui fait passer la loi autorisant l'avortement en France au milieu des années 70, est porté par Elsa Zylberstein, aux côtés de laquelle on pourra voir également Rebecca Marder, Elodie Bouchez, Judith Chemla et Olivier Gourmet.

Présenté en ouverture "Une belle course" promet une belle émotion. On y suit Lyne Renaud, en maison de retraite, demandant à son chauffeur de taxi, Dany Boon, de passer par les lieux de Paris qui ont marqué sa vie. Un dernier voyage qui s'annonce prometteur et dont la mise en scène est signée Christian Carion ("Joyeux Noël", "Une hirondelle a fait le printemps").

Très attendu également, "Les Cyclades", nouveau long métrage de Marc Fitoussi ("Copacabana", "Pauline détective"), sera l'un des événements de cette 15e édition. Il met en scène Laure Calamy et Olivia Côte, copines d'enfance qui décident de faire le voyage de leurs rêves, en Grèce, malgré leurs approches totalement différentes de la vie. L'occasion de découvrir dans un tout autre contexte les deux actrices de "Antoinette dans Cévennes", ici en compagnie de Krsting Scott Thomas.

A découvrir aussi, "Maria rêve", précédé d'une rumeur très flatteuse, qui sera représenté par Karin Viard et Grégory Gadebois. La première y joue une femme de ménage qui écrit de poèmes en secret depuis des années, et qui, affectée aux Beaux Arts, va faire la connaissance d'un gardien fantasque. Un peu de légèreté et de fantaisie en vue, autour du thème de la liberté, pas seulement de créer.

"Le Tigre et le président" mettra face à face Paul Deschanel (Jacques Gamblin) et André Dussollier (Georges Clemenceau, alias le Tigre), le président du jury de cette année, dans un affrontement idéologique et tactique autour du poste de président, aux lendemains de la Première Guerre Mondiale. La tonalité semble être à la comédie, malgré un sujet qui ne prête pas forcément à rire.

Bruno Chiche ("Barnie et ses petites contrariétés", "Hell") viendra défendre "Maestro(s)", adapté du film israélien "Footnote" de Joseph Cedar, et doté d’un incroyable casting : Yvan Attal, Pierre Arditi, Miou-Miou, Caroline Anglade et Pascale Arbillot. Il s'agit d'une histoire de famille et d'égo, un père, chef d'orchestre renommé, étant persuadé qu'il a été choisi pour diriger la Scala de Milan... alors qu'il s'agit en fait de son fils. Sûrement un peu de tension en vue.

Enfin Sophie Marceau fera le déplacement, pour "Une femme de notre temps" de Jean Paul Civeyrac, après la présentation du film à Locarno, dans lequel elle interprète une commissaire de police parisienne qui découvre la double vie de son mari et laisse alors de côté son intégrité morale légendaire.

Des films qui visent le grand public

Ceux qui ne l'ont pas déjà découvert à l'Alpe d'Huez pourront enfin voir "Rumba la vie" de et avec Franck Dubosc, en homme vieillissant et solitaire victime d'un AVC, qui décide de se rapprocher de sa fille qu'il n'a jamais connue, professeure de Samba. Une comédie douce amère aux personnages secondaires croustillants, dans la même tonalité que son gros succès : "Tout le monde debout".

Présenté en jeudi soir, "Citoyen d'honneur" avec Kad Merad et Fatsah Bouyahmed, l'acteur de "La vache" et du récent "Le médecin imaginaire", n'est autre que le remake du très cynique film argentin du même titre, signé Mariano Cohn et Gastón Duprat, les auteurs du récent "Compétition Officielle". Réalisé par Mohamed Hamidi, à qui l'on doit le sympathique "Jusqu'ici tout va bien", "Citoyen d'honneur" met en scène un prix Nobel de littérature retournant dans sa petite ville en Algérie pour un hommage, et se plongeant ainsi au milieu des personnes qui ont inspiré ses romans.

Ivan Calbérac ("Une semaine sur deux", "L'étudiante et Monsieur Henri") retrouvera Bernard Campan pour "La dégustation", en caviste bourru, faisant face aux charmes d'Isabelle Carré, célibataire inscrite à un de ses ateliers dégustation. Pas forcément orienté comédie, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, "Les Cadors" réunira Jean Paul Rouve et Grégoire Ludig, dans l'histoire d'un homme marié, conducteur de bateaux, qui se retrouve mêlé à une sale histoire, et au secours duquel vole son frère, célibataire, chômeur et bagarreur.

Pour des publics plus jeunes, on notera "Belle et Sébastien : nouvelle génération", qui rebootera la pourtant récente trilogie, avec une nouvelle adaptation de l’œuvre intemporelle de Cécile Aubry, qui met en scène notamment Michèle Laroque, et la rencontre fusionnelle entre un petit garçon et une chienne de montagne. Autre film, autre animal, "Tempête", adapté du roman "Tempête au haras" fera l'éloge de la persévérance avec l'histoire d'une petite fille ayant grandi au milieu des chevaux, devenue handicapée après avoir été piétinée par une pouliche, mais qui n'abandonnera jamais son rêve de devenir jockey. Enfin, "L'école est à nous" mettra en scène Sarah Suco en professeure décidée à laisser un petit groupe d'élèves faire ce qu'ils veulent, de façon à en tester la créativité et la motivation. Cela sent le feel good movie à pleine nez, et les ados devraient forcément y trouver un certain écho.

Des cannois et leurs satellites

Valeria Bruni-Tedeschi viendra présenter son très personnel "Les amandiers", passé par la compétition à Cannes, et reparti bredouille au grand étonnement de certains. Elle y met en scène des étudiants en comédie, acceptés dans l'école de Patrice Chéreau, liée au théâtre du même nom, Les amandiers. En lien avec le film, les festivaliers pourront aussi découvrir le documentaire "Des amandiers aux amandiers", mettant en avant la capacité de transmission de la mémoire des années 80 de la part de la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi.

C'est Louis Garrel qui interprète le fameux metteur en scène, aujourd'hui décédé. Louis Garrel qui présentera quant à lui en clôture "L'Innocent", son nouveau film de réalisateur, présenté à Cannes lors de la soirée du 75e anniversaire. Il y partage l'affiche avec Anouk Grinberg (sa mère dans le film) et Roschdy Zem (l'homme en prison que celle-ci veut épouser). Un thriller qu'on a beaucoup apprécié à la rédaction.

Isabelle Carré sera aussi à l'affiche du politique et intime "La dérive des continents (au Sud)", passé par la Quinzaine des réalisateurs, dans lequel elle interprète une femme venue en Sicile organiser la visite des chefs d’État français et allemand dans un camp de migrants, mais confrontée à l'arrivée de son fils, militant d'ONG avec lequel elle n'a pas eu de contact depuis longtemps. Le film est signé du Suisse Lionel Baier, l'auteur de "Garçon stupide".

Et d'autres curiosités

Parmi les autres longs métrages, "De grandes espérances" de Sylvain Desclous mettra en scène deux interprètes en vogue : Rebecca Marder (révélée par "Une jeune fille qui va bien" l’an dernier), et Benjamin Lavernhe ("Mon Inconnue", "Le sens de la fête"), tous deux liés par un secret en lien avec une altercation ayant eu lieu lors de leur séjour en Corse où la femme préparait au calme l'oral de l'ENA.

A voir également, deux autres film, plus politiques. "Le prix du passage" de Thierry Binisti promet en effet d'être d'actualité, avec l'histoire d'une femme galérant pour élever son fils et d’un irakien souhaitant passer en Angleterre. Tous deux vont s'allier pour organiser des passages clandestins, rentrant en concurrence avec un important et dangereux réseau de passeurs. De son côté, "Les Femmes du square" fera aussi le portrait d'une immigrée, Angèle, ivoirienne engagée comme nourrice dans un quartier aisé parisien. Mais ce sera sous l'angle du combat social, face aux conditions de travail des nounous. On y verra notamment Ahmed Sylla dans un nouveau rôle dramatique.

Après Sandrine Kiberlain cette année, c'est l'acteur Stéphane Freiss ("5 fois 2", "Le Grand rôle") qui passera derrière la caméra pour "Tu choisiras la vie", son premier long de réalisateur. Il s'agit de l'histoire d'Esther, fille de Rabbin, partie avec sa famille comme chaque été dans une ferme du Sud de l'Italie pour ramasser les cédrats (un agrume proche du citron), et dont la rencontre avec le propriétaire des lieux va entrer en résonance avec son envie de liberté face au dogme ultra orthodoxe qui lui est imposé.

Alexis Michalik ("Les chatouilles", "Edmond", "Le chant du loup") passera lui aussi derrière la caméra pour "Une histoire d'amour", romance lesbienne, dans laquelle il est question de l'avenir de l'enfant de l'une d'elles, alors que l'autre est retournée à une vie rangée. Enfin Baya Kasmi, dont le premier long "Je suis à vous tout de suite" est passé quelque peu inaperçu en 2015, reviendra avec "Youssef Salem a du succès", fable moderne sur un écrivain dont la famille d'origine arabe ignore qu'il s'est inspiré d'eux pour un roman. Mais quand celui-ci commence à avoir du succès, des tensions se font ressentir autour de l’auteur, interprété par Ramzy Bedia.

Les 24 films en avant-première

BELLE ET SÉBASTIEN : NOUVELLE GENERATION
de Pierre Coré
avec Michèle Laroque, Robinson Mensah-Rouanet, Alice David, Caroline Anglade, Syrus Shahidi...

CITOYEN D'HONNEUR
de Mohamed Hamidi
avec Kad Merad, Fatsah Bouyahmed, Oulaya Amamra, Brahim Bouhlel, Zinedine Soualem...

DE GRANDES ESPÉRANCES
de Sylvain Desclous
avec Rebecca Marder, Benjamin Lavernhe, Emmanuelle Bercot...

DES AMANDIERS AUX AMANDIERS
documentaire
de Karine Silla Perez et Stéphane Milon

Film de clôture
L'INNOCENT
de Louis Garrel
avec Roschdy Zem, Anouk Grinberg, Noémie Merlant, Louis Garrel, Jean-Claude Pautot, Yanisse Kebbab...

LA DÉGUSTATION
de Ivan Calbérac
avec Bernard Campan, Isabelle Carré, Mounir Amamra, Éric Viellard, Olivier Claverie, Geneviève Mnich...

LA DÉRIVE DES CONTINENTS (AU SUD)
de Lionel Baier
avec Isabelle Carré, Théodore Pellerin, Ursina Lardi, Ivan Georgiev, Adama Diop, Elisabeth Owona, Indri Shiroka, David Coco...

LE PRIX DU PASSAGE
de Thierry Binisti
avec Alice Isaaz, Adam Bessa, Ilan Debrabant, Catherine Salée...

LE TIGRE ET LE PRÉSIDENT
de Jean-Marc Peyrefitte
avec Jacques Gamblin, André Dussollier, Christian Hecq, Anna Mouglalis, Cyril Couton, Astrid Whettnall, Laura Benson, Lola Naymark, Marie-Élisabeth Cornet, Patrick D’Assumçao...

LES AMANDIERS
de Valeria Bruni Tedeschi
avec Nadia Tereszkiewicz, Sofiane Bennacer, Louis Garrel, Micha Lescot, Clara Bretheau, Noham Edje, Vassili Schneider, Eva Danino...

LES CADORS
de Julien Guetta
avec Michel Blanc, Jean-Paul Rouve, Grégoire Ludig, Marie Gillain...

LES CYCLADES
de Marc Fitoussi
avec Laure Calamy, Olivia Côte, Kristin Scott Thomas, Alexandre Desrousseaux, Nicolas Bridet, Panos Koronis...

LES FEMMES DU SQUARE
de Julien Rambaldi
avec Eye Haïdara, Ahmed Sylla, Léa Drucker, Vidal Arzoni...

L’ÉCOLE EST À NOUS
de Alexandre Castagnetti
avec Sarah Suco, Jean-Pierre Darroussin, Oussama Kheddam, Lili Aupetit, Nah Bilé, Sofia Bendra, Jérémie Gavrilovic...

MAESTRO(S)
de Bruno Chiche
avec Yvan Attal, Pierre Arditi, Miou Miou, Caroline Anglade, Pascale Arbillot...

MARIA RÊVE
de Lauriane Escaffre et Yvo Muller
avec Karin Viard, Grégory Gadebois, Noée Abita, Philippe Uchan, Lauriane Escaffre, Pauline Clément, Yvo Muller...

RUMBA LA VIE
de Franck Dubosc
avec Franck Dubosc, Louna Espinosa, Jean-Pierre Darroussin, Marie-Philomène Nga...

SIMONE, LE VOYAGE DU SIÈCLE
de Olivier Dahan
avec Elsa Zylberstein, Rebecca Marder, Elodie Bouchez, Judith Chemla, Olivier Gourmet, Mathieu Spinosi...

TEMPÊTE
de Christian Duguay
avec Mélanie Laurent, Pio Marmaï, Carmen Kassovitz, Danny Huston, Carole Bouquet, Kacey Mottet-Klein, Hugo Becker...

TU CHOISIRAS LA VIE
de Stéphane Freiss
avec Riccardo Scarmacio, Lou De Lâage, Pierre-Henry Salfati, Luigi Diberti, Coraly Zahonero, Nicola Rignanese, Astrid Meloni, Anaël Guez, Anna Sigalevitch...

Film d'ouverture
UNE BELLE COURSE
de Christian Carion
avec Line Renaud, Dany Boon, Alice Isaaz...

UNE FEMME DE NOTRE TEMPS
de Jean Paul Civeyrac
avec Sophie Marceau, Johan Heldenbergh, Cristina Flutur, Héloïse Bousquet, Michaël Erepelding, Ouassini Embarek...

UNE HISTOIRE D'AMOUR
de Alexis Michalik
avec Juliette Delacroix, Marica Soyer, Alexis Michalik, Pauline Bression...

YOUSSEF SALEM A DU SUCCÈS
de Baya Kasmi
avec Ramzy Bedia, Noémie Lvovsky, Melha Bedia, Caroline Guiela NGuyen, Oussama Kheddam, Abbès Zahmani, Tassadit Mandi, Lyes Salem, Vimala Pons...

INFORMATION

Pour plus de renseignements :
Festival du film francophone d’Angoulême 2022
du 23 au 28 août 2022
Site officiel : https://filmfrancophone.fr/fr

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT