Parce qu'on en a jamais assez !

Scarlett Johansson

Interprète

Née le 22 novembre 1984 à New York, Scarlett est la fille d’un architecte danois et d’une productrice d'origine polonaise. Élevée dans une famille férue de culture, elle commence sa carrière à l'âge de huit ans sur les planches de Broadway, en donnant la réplique à Ethan Hawke dans la pièce « Sophistry ». Si la jeune comédienne fait sa première apparition au cinéma en 1994, dans « L'Irrésistible North » de Rob Reiner, c'est en 1998, âgée de 16 ans à peine, qu'elle triomphe dans « L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux ». Elle y incarne Grace, une adolescente amputée d'une jambe suite à un accident, qui a perdu le goût de la vie et dont le cheval a été, lui aussi, traumatisé par l’événement. Sa mère décide de faire appel à un dresseur de chevaux pour guérir à la fois l’animal et l’enfant. Le film, qui a fait l’objet d’une nomination aux Oscars (meilleure musique) et de deux nominations aux Golden Globes, a connu un très joli succès en salles.

Après un drame policier des frères Coen « The Barber : l'homme qui n'était pas là » suivi d’une apparition au générique d’« Arac Attack », Scarlett aborde un tournant dans sa carrière en décrochant le rôle-titre dans « Lost in Translation » de Sofia Coppola, en 2003. Charlotte, son personnage de jeune mariée esseulée, lui a valu d’être citée à l'Oscar de la Meilleure actrice.

La carrière de Scarlett brille aujourd'hui par son éclectisme : l'actrice passe aisément du film d'époque (« L'Eventail de Lady Windermere », « La Jeune fille à la perle », « Deux sœurs pour un roi ») au blockbuster (« The Island », « Le Prestige », « Iron Man 2 ») en passant par la comédie romantique (« En bonne compagnie », « Le Journal d'une baby-sitter » et « Ce que pensent les hommes »). Les réalisateurs américains les plus en vue sont attirés dans ses filets, comme Brian De Palma « Le Dahlia noir » (2006) ou Woody Allen, dont elle est devenue la muse, sur « Match Point » (2005), « Scoop » (2006) et « Vicky Cristina Barcelona » (2008). Point commun entre chacun de ses rôles : l'actrice y est suave et incandescente, à tel point que beaucoup voient en elle la nouvelle Marylin Monroe.

Nommée 4 fois aux Golden Globes, Scarlett Johansson s'essaye aussi à la chanson. En 2006 est sorti l'album ‘Break Up’, enregistré avec Pete Yorn et inspiré d'un autre duo des années 1960, celui formé par Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot. Scarlett prépare d'ailleurs actuellement une reprise du tube Bonnie and Clyde avec Lucien Gainsbourg. Côté vie privée, après plusieurs aventures amoureuses, notamment avec Benicio del Toro, Jared Leto ou Josh Hartnett, elle épouse Ryan Reynolds en 2008, dont elle divorcera deux ans plus tard. Démocrate engagée, elle a soutenu John Kerry lors de sa campagne présidentielle en 2004.

Le saviez-vous ?
Le péché mignon de Scarlett Johansson est le fromage, comme elle l’avoue elle-même : « Mon plus grand vice est le fromage. Rien d'autre ne règne sur ma vie ».

Filmographie :
1994 : L'Irrésistible North (North), de Rob Reiner
1995 : Juste cause (Just Cause), d'Arne Glimcher
1996 : Manny & Lo, de Lisa Krueger
1996 : If Lucy Fell, d'Eric Shaeffer
1997 : Maman, je m'occupe des méchants ! (Home Alone 3), de Raja Gosnell
1997 : Fall, d'Eric Shaeffer
1998 : L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (The Horse Whisperer), de Robert Redford
1999 : My Brother the Pig, d'Erik Fleming
2000 : Ghost World, de Terry Zwigoff
2001 : American Rhapsody (An American Rhapsody), d'Eva Gardos
2001 : The Barber : l'homme qui n'était pas là (The Barber: The Man Who Wasn't There), de Joel Coen
2002 : Arac'Attack (Eight Legged Freaks), d'Ellory Elkayem
2003 : La Jeune Fille à la perle (Girl with a Pearl Earring), de Peter Webber
2003 : Lost in Translation, de Sofia Coppola
2004 : Bob l'éponge, le film (The SpongeBob SquarePants Movie), de Stephen Hillenburg
2004 : En bonne compagnie (In Good Company), de Paul Weitz
2004 : A Good Woman, de Mike Barker
2004 : Love Song (A Love Song For Bobby Long), de Shainee Gabel
2004 : The Perfect Score (The Perfect Score), de Brian Robbins
2005 : The Island, de Michael Bay
2005 : Match Point, de Woody Allen
2006 : Scoop, de Woody Allen
2006 : Le Dahlia noir (The Black Dahlia), de Brian De Palma
2006 : Le Prestige (The Prestige), de Christopher Nolan
2007 : Le Journal d'une Baby-sitter (The Nanny Diaries), de Robert Pulcini et Shari Springer Berman
2008 : Vicky Cristina Barcelona, de Woody Allen
2008 : Deux soeurs pour un roi, de Justin Chadwick
2008 : The Spirit, de Frank Miller
2009 : Ce que pensent les hommes, de Ken Kwapis
2010 : Iron Man2, de Jon Favreau

Prochainement :
2011 : We Bought a Zoo, de Cameron Crowe : Kelly (en tournage)
2012 : The Avengers, de Joss Whedon: Natasha Romanoff / La Veuve Noire (en production)

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A JOUÉ DANS