Parce qu'on en a jamais assez !

TOUS EN SCÈNE

Un film de Garth Jennings

Profondément humain... et drôle

Buster Moon le koala a toujours été un producteur de spectacles malchanceux et un peu roublard. Pour éviter que son théâtre ne soit saisi par une banque, il décide d'organiser un grand concours de chant, promettant aux gagnants d'empocher 1000 dollars. Mais sa secrétaire, vieillissante, rajoute par erreur deux zéros à ce chiffre. La file d'attente des candidats devient alors immense...

Le studio Illumination a décidément le vent en poupe et fait souffler sur le monde de l'animation un vent de fraîcheur et de folie incontestable. Après les deux épisodes de "Moi moche et méchant", "Les Minions" et "Comme des bêtes", voici donc leur dernière création, bien plus profonde que ne laisse augurer sa bande-annonce. Car au-delà de l'hilarant casting de talents, prenant chacune des créatures présentes à contre-pied (le cochon dans un exercice de danse gracieuse, l'escargot mollasson qui chante « Ride like the wind »...), on trouve ici une véritable galerie de personnages tous profondément humains et, au final, forcément émouvants.

Histoire de quête de reconnaissance plus que de succès, d'accomplissement plus que de réussite, le film est aussi un vibrant hommage au monde du spectacle, qui nous embarque à cent à l'heure dans la lutte acharnée d'une troupe pour faire naître son spectacle. Attachants, les personnages sont au cœur de l'histoire et chacun trouvera ici de quoi s'identifier ou s'attendrir : la mère de famille débordée par sa progéniture, le jeune loubard au cœur tendre, la jeune fille trompée ou celle trop maladroite et timide... Le cochon à l'accent teuton Gunter devrait faire hurler de rire les petits comme les grands, apportant avec la secrétaire lézard, grabataire et à l'oeil de verre fuyant, l'essentiel des scènes cultes. Une nouvelle réussite qui fait un bien fou aux zygomatiques !

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire