Parce qu'on en a jamais assez !

Luc Besson

Réalisateur

Tous azimuts !

Né le 18 mars 1959 à Paris, ce passionné de plongée s'oriente vers le cinéma suite à un accident. Sa première fiction, « Le Dernier combat » (1983) intrigue, puis il affirmer avec « Subway » un style moderne, au montage serré, affichant un humour décalé, tout en s'offrant au passage un casting d'enfer: Christophe Lambert et Isabelle Adjani, en baroudeurs d'un métro où les classes sociales s'effacent.

Chahuté lors de la présentation du « Grand bleu » en ouverture de Cannes en 1988, le film sera un tel succès que Besson obtient une indépendance sans précédent dans le cinéma français, tout en tenant désormais la critique à l'écart. Pour son public, il enchaîne alors avec « Nikita » (1990), polar viscéral qui révèle Anne Parillaud en machine à tuer, puis « Atlantis », opéra sous-marin et enfin « Léon » (1994), portrait d'un nettoyeur (Jean Reno) dont la carapace se fissure au contact d'une petite fille qui deviendra elle aussi une star internationale du cinéma: Nathalie Portman.
Ces nouveaux succès lui permettent de monter son film de science-fiction le plus ambitieux, « Le Cinquième élément » (1997) où Bruce Willis tente de sauver sa toute nouvelle découverte, Milla Jovovich, qui deviendra par la suite sa « Jeanne d'Arc » (1999).

Le dénicheur de stars féminines se tourne alors vers la production, en créant EuropaCorp, espérant trouver de nouveaux talents. Il produit alors des films inégaux, souvent des films d’action, qui pour la plupart seront des succès au Box Office : les séries des « Taxi » et « Transporteur », « Danny the dog », « Banlieue 13 », « Taken ».
Grâce à sa renommée, il s'ouvre progressivement en parallèle à des projets plus intimistes, comme « Trois enterrements » de Tommy Lee Jones ou « Home » de Yann Arthus Bertrand.

Enfin, après une comédie romantique inaboutie (« Angel-A » - 2005) qui révèlera Rie Rasmussen, il décide d'explorer un genre nouveau : l'animation, avec la série « Arthur et les Minimoys » dont il est le père, à la fois écrivain, producteur et réalisateur de la série, sans pour autant oublier le cinéma avec sa vision d'Adèle Blanc-Sec, portrait en costumes, d'une femme certainement aussi maline que lui.

Réalisateur, producteur, scénariste, écrivain de livres pour enfants… A 50 ans, Luc Besson est un homme qui a le goût de l’aventure dans le sang et la passion de la création, dont le cinéma français peut être fier.

Filmographie :
1983 : Le Dernier Combat
1985 : Subway
1988 : Le Grand Bleu
1990 : Nikita
1991 : Atlantis
1994 : Léon
1997 : Le Cinquième Élément
1999 : Jeanne d'Arc
2005 : Angel-A
2006 : Arthur et les Minimoys
2009 : Arthur et la Vengeance de Maltazard
2010 : Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
2010 : Arthur et la Guerre des deux mondes

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A RÉALISÉ

AUTRES ARTICLES SUR ABUS DE CINÉ