Parce qu'on en a jamais assez !

IRON MAN 2

Un film de Jon Favreau

Le grand échiquier Marvel

Alors qu'il vient de révéler son identité secrète à l'ensemble du monde, Tony Stark est sommé par son gouvernement de révéler ses secrets de fabrication, chose qu'il refuse. Son armure semble en fait le tuer à petit feu et de nouveaux ennemis se liguent contre lui. Beaucoup de travail en perspective pour Iron Man, et être deux ne sera pas de trop...

La suite d'un des films de super-héros les plus réussis arrive sur nos écrans, avec toujours en tête de gondole un acteur aussi cabotin que charismatique, qui éclaire et dirige de main de maitre son petit monde: Robert Downey Jr. On avait reproché au film précédent un manque évident d'action, et bien qu'à cela ne tienne, on nous fourni ici deux méchants et une pléthore de robots prêts à se battre dans différents endroits de la planète. Avec en prime un magnifique Mickey Rourke en assemblage de deux personnages de la bande dessinée.

Quel plaisir de voir de nouvelles armures en action avec la surpuissante War machine et son arsenal ambulant. Les fans vont être contents ! Mais ce que le film réussit le plus, est d'ancrer le personnage et ses acolytes dans une sorte de réalité parallèle Marvel, où un ensemble de petits détails accumulés depuis des décennies oriente les personnages vers une réunion inéluctable. Quelques flashbacks viennent d'ailleurs ponctuer le film, aidant Tony Stark à avancer dans ses combats. Mais malheureusement, ce trop plein d'informations aura tendance à passer au dessus de la tête du spectateur lambda.

Le fan, lui, sera ravi. Car l'objectif de la Marvel est de réunir tous ses personnages principaux en une équipe, les Vengeurs, en les introduisant film après film (et d'ailleurs dans celui-ci deux nouveaux laissent trainer des indices, soyez vigilants), avec pour point commun, ce roublard de Nick Fury interprété à merveille par Samuel L Jackson. En aparté, dès 2002, lors de la mise à jour du personnage, la Marvel le fit à l'image de l'acteur, comme s'ils anticipaient sa venue dans leur univers animé.

C'est ce que l'on peut alors reprocher le plus à ce film, un rythme décousu qui nuit aussi bien à la compréhension du métrage qu'aux personnages. Ce qui est partiellement dommage vu que la plupart des anciens rempilent, de Pepper Potts à Rodhey, même si ceux-ci sont bien moins utilisés que dans le premier film et fatalement éclipsés par une nouvelle venue, qui ne se trouve là qu'en introduction pour le « film réunion »: la bien nommé Veuve Noire, au corps aussi galbé qu'à la tenue sur-armée. Une bombe au propre comme au figuré.

En fin de compte, « Iron man 2 » est un film de super-héros qui en met plein la vue, qui multiplie les personnages et les effets spéciaux, qui enchaine de nombreuses références au matériau d'origine et qui se permet quelques savoureux ajustements, et qui donc peut être considéré comme un bon film qui rempli pleinement sa fonction. Malheureusement la surenchère nuit au rythme et amoindrit la plupart des personnages secondaires. Ce qui n'en fait finalement pas un grand film.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire