Parce qu'on en a jamais assez !

Cate Blanchett

Interprète

Actrice australienne
Née le 14 mai 1969 à Melbourne

Après des études de théâtre dont elle sort diplômée en 1992, Cate Blanchett sera finalement révélée par Bruce Beresford (« Paradise Road ») en 1998, année qui marque le réel début d'une carrière aujourd'hui longue de seulement 10 ans, mais riche de plus de 20 films, dont le prochain devrait être le très attendu « Indiana Jones 4 ».

Le point fort de cette actrice à la colère sublime réside dans ses rôles de femmes fortes, qu'il s'agisse de personnages ayant existé ou de personnages de fiction. Dans « Elizabeth » puis « Elizabeth, l'âge d'Or » elle personnifie avec brio la Reine surnommée « the virgin queen » abordant autant ses fins stratagèmes politiques comme ses douleurs personnelles qu'elle ne saurait montrer devant la cour ou devant ses sujets. Parfaite, l'actrice décrocha une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice pour ce rôle tout en intériorité, droiture et rigidité apparente.

Parmi les autres personnages réels qu'elle incarne « Veronica Guerin », une journaliste anglaise au destin tragique. Elle fut également méconnaissable en Kathrin Hepburn dans « Aviator » de Martin Scorcese, copiant avec délice la gestuelle sophistiquée de l'actrice ou, en Bob Dylan dans « I'm not there » de Todd Haynes, incarnant sa période drogué à merveille. Ce rôle lui a d'ailleurs valu le prix d'interprétation féminine à Venise en 2007.

Côté fiction, elle affectionne particulièrement les rôles de femmes volontaires et courageuses, souvent déchirées entre leur devoir et leur vie privée. C'est le cas dans « The Good German », dans l'excellent « Heaven » où elle incarne une femme décidant de se faire justice elle-même, ou encore dans « Chronique d'un scandale » où elle fait face à une Judy Dench manipulatrice, qui tente de faire de son quotidien de professeur un enfer.

L'an dernier, on l'a vu dans « Babel » de Innaritu, où elle est blessée en plein désert par une balle perdue. Mais son rôle le plus captivant, qui allie son charme hypnotique, ses mimiques expressives et son immense capacité à passer d'un calme intégral à une immense furie, est certainement celui de l'Elfe Galadriel dans la trilogie du « Seigneur des anneaux » de Peter Jackson. D'une beauté subjuguante, elle est l'une des actrices les plus intenses de ce début de siècle.

Extraits de filmographie :

Elizabeth : l'âge d'or (2007), de Shekhar Kapur
I'm Not There (2007), de Todd Haynes
Chronique d'un scandale (2007), de Richard Eyre
The Good German (2007), de Steven Soderbergh
Babel (2006), de Alejandro González Inárritu
La Vie aquatique (2005), de Wes Anderson
Aviator (2005), de Martin Scorsese
Coffee and cigarettes (2004), de Jim Jarmusch
Les Disparues (2004), de Ron Howard
Le Seigneur des anneaux : le retour du roi (2003), de Peter Jackson
Veronica Guerin (2003), de Joel Schumacher
Le Seigneur des anneaux : les deux tours (2002), de Peter Jackson
Heaven (2002), de Tom Tykwer
Bandits (2002), de Barry Levinson
Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau (2001), de Peter Jackson
Le Talentueux M. Ripley (2000), de Anthony Minghella
Elizabeth (1998), de Shekhar Kapur
Oscar et Lucinda (1997), de Gillian Armstrong

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A JOUÉ DANS