Bannière Festival de San Sebastian 2021

ARTICLES

Venise 2021

Venise 2021 - Sélection films en compétition

Lorsqu’elle a été dévoilée, la compétition de cette édition de la Mostra 2021 a fait l’unanimité pour son caractère alléchant. Réunissant à la fois grands noms, habitués et nouveaux venus, elle devrait en tous cas créer l’événement en cette rentrée et donner du fil à retordre à Bong Joon-Ho (réalisateur de « Parasite« ) et son jury pour désigner un nouveau Lion d’or.

© Olivier Bachelard pour Abus de ciné

Almodovar et les Français

Venu l’an dernier avec un moyen métrage ("La voix humaine"), Pedro Almodovar fera l’ouverture avec "Madres Paralelas", mettant notamment en scène Penelope Cruz dans une histoire de maternité. Côté français, Stéphane Brizé permettra à Vincent Lindon de retrouver Sandrine Kiberlain dans "Un autre monde", histoire d’un cadre en cours de séparation devant retrouver un sens à son envahissant travail, Audrey Diwan présentera "L’événement", dont l’action se situe en 1963 alors que l'avortement est encore interdit, et Xavier Giannoli comptera sur un casting quatre étoiles (Benjamin Voisin, Cécile De France, Gérard Depardieu, Vincent Lacoste…) pour son adaptation du roman de Balzac "Illusions perdues".

De multiples habitués

Parmi les habitués figurent notamment Pablo Larrain ("El Club", "Santiago 73, Post Mortem") qui reviendra avec son biopic sur Lady Dy intitulé "Spencer", dans lequel Kristen Stewart est confondante de ressemblance, Mario Martone ("Capri Revolution", "Leopardi") embarquera Toni Servillo dans le portrait d’une figure du théâtre du début de XXe siècle Eduardo Scarpetta, accusé de plagia ("Que rido Io"), le mexicain Michel Franco, gagnant du Grand Prix l’an dernier avec le toujours inédit "Nouvel Ordre", montrera "Sundown", film décortiquant les tensions dans une famille britannique en vacances à Acapulco, et Jane Campion, Lion d’argent en 1990 pour "Un ange à ma table", présentera la production Netflix "The power of the dog", l’histoire d’un rancher craint par son entourage, avec Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst.

Paolo Sorrentino sera aussi du voyage, lui qui avait surtout montré à Venise sa série "The Young Pope" et "The New Pope", pour "La main de Dieu" ("E’Stato la mano di Dio"), avec encore Toni Servillo. Maggie Gyllenhaal passera derrière la caméra pour "The lost daughter" avec en vedette Olivia Colman (prix d’interprétation à Venise pour "La Favorite") en femme confrontée aux conséquences de ses choix passés alors qu'elle était une jeune mère. Paul Schrader mettra en scène Oscar Isaac dans "The card counter", un thriller autour du poker. Enfin Ana Lily Amirpour clôturera la délégation américaine avec "Mona Lisa and The Blood moon", dans lequel Kate Hudson joue un second rôle, et qui promet un mélange d’horreur et de fantastique autour d’une aliénée échappée de l’asile et ayant des pouvoirs étranges.

Les Italiens toujours en force, face à l'Amérique latine

Quelques autres italiens seront présents avec en tête les frères D’Innocenzo (dont le très bon "Storia de vacance" va enfin sortir en France à l'automne) qui monteront "America Latina" avec à nouveau Elio Germano, ici en chirurgien dentiste dont la vie honnête va se retrouver bouleversée. Notons également le nouveau Michelangelo Frammentino ("Le Quattro volte"), pour "Il Buco", histoire de spéléologie située dans les années 60, et le film "Freaks out", basé dans l’univers du cirque en 1943, avec trois employés livrés à eux même. Parmi les autres nationalités, notons la présence de l’argentin Gaston Duprat ("Un Coup De Maître") avec "Competencia oficial" qui réunira Penelope Cruz et Antonio Banderas, pour le portrait de milliardaire bien décidé à laisser sa marque dans l’histoire du cinéma, ainsi que du mexicain Lorenzo Vigas ("Les Amants de Caracas") avec "La Caja", histoire d’un jeune homme croisant quelqu’un ressemblant curieusement à son père décédé, dont il s’apprête justement à récupérer les restes.

D'autres œuvres d'Europe de l'est et d'Asie

Enfin "On the job 2 : the missing 8" d'Erik Matti représentera les Philippines avec les destins croisés d’un journaliste recherchant la justice et d’un tueur à gages régulièrement emprisonné, "Leave no traces" fera honneur à la Pologne avec un fait divers qui secoua le pays en 1983 (un étudiant battu à mort par des milices d’extrême droite), "Reflection" représentera l’Ukraine avec l'histoire d’un chirurgien assistant à des horreurs durant la guerre et devant retourner à sa vie d’avant, et "Captain Volkonogov escaped" sera le candidat russe avec l’histoire d’un représentant de l’ordre s'enfuyant alors qu'il est mis en accusation et essayant de retrouver une place au Paradis, alors qu'il est destiné à l'enfer.

Informations

78e Festival de Venise
du 1er au 11 septembre 2021
Site officiel : https://www.labiennale.org/en/cinema/2021

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur