Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

NEWS

Festival

Festival de Venise 2020 : "Nuevo Orden", l’avènement du chaos par Michel Franco

12 septembre 2020
Festival de Venise 2020 impression 21 Nuevo Orden
© DR, fourni par la Biennale de Venise

Compétition
NUEVO ORDEN
de Michel Franco
avec Naián González Norvind, Diego Boneta, Mónica Del Carmen, Fernando Cuautle, Darío Yazbek, Eligio Meléndez...

Notre première impression sur le film :

Michel Franco est un réalisateur plutôt inégal. Capable de saisissants portraits comme dans "Despuès de Lucía", ou d'imbroglios ratés comme dans "Les filles d’avril", le voici qui s’attaque à la violence inhérente à son pays, le Mexique. Son scénario s’attache, de manière assez implacable, à démontrer que celle-ci imprégne désormais toutes les strates de la société, des plus riches, organisés en réseaux de pouvoir, dont l’attitude relève souvent de l’indécence, aux plus pauvres, radicalisés à force d’exploitation, en passant par l’armée et la police, capables du pire, alors qu’ils sont sensés assurer l’ordre et la sécurité.

De manière immersive, Michel Franco transforme un mariage où la caméra colle a des corps légers, emplis d'insouciance, en un carnage sans nom, avant de nous entraîner de l’autre côté du miroir, en compagnie de la mariée et du fils de la gouvernante. Si son scénario fait froid dans le dos c’est avant tout parce que ce sont ceux qui tentent la conciliation, qui essayent de trouver un équilibre, qui seront les victimes de ce moment, présenté comme clé. Entre aveuglement, absence d’écoute, sens dévoyé des priorités, le metteur en scène décrit un monde au bord de l’implosion, qui ne concerne sans doute pas seulement le Mexique. Un monde dans lequel beaucoup de spectateurs y retrouveront des tensions qu’ils connaissent observent déjà.

Voir la bande annonce du film "Nuevo Orden" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :