Festival de Venise 2019 banniere

DOSSIERLes meilleurs films

Les meilleurs films de 2018 selon Guillaume Gas

Bon… Que dire de cette année 2018 ? Toujours la même chose, à savoir une année mitigée, avec des chefs-d’œuvre et des navets, à mi-chemin entre l’Eden et le potager ? Toujours la même façon de chercher un dénominateur commun entre les 10 films que j’ai préférés ? [Là, ce sera difficile, car certaines de mes plus grosses attentes de l’année côtoient de sacrées surprises] Toujours les mêmes souhaits pour une nouvelle année dont on sait à l’avance qu’elle ne va rien changer par rapport à la précédente ? Comme pour l’année dernière, viser plus simple et éviter les messages consensuels en me contentant simplement de reprendre les mêmes petites résolutions me semble être la seule chose à faire :

Top 2018 Guillaume Gas Suspiria

(c) Metropolitan FilmExport

1) Persister dans l’idée que trop de films sortent, que tout voir devient impossible, et que faire un peu le tri par-ci par-là contribue à éviter de perdre deux heures de son temps sur des « produits » qui ne valent pas leurs douze euros (eh oui, même le prix de la place augmente !)

2) Continuer à privilégier des films qui ne bénéficient pas d’une grosse exposition et qui forment de plus en plus nos seules espérances en matière d’expériences de cinéma. C’est dire si, cette année, des cinéastes comme Gaspar Noé, Luca Guadagnino, Claire Denis, Bertrand Mandico, Yann Gonzalez et David Robert Mitchell m’ont particulièrement gâté !

3) Bannir les comédies françaises torchées vite fait mal fait pour les impôts, les burgers super-héroïques réduits à des étapes d’un business plan vérolé de A à Z, et les « films » avec "Star Wars" dans le titre (non, je n’irai pas voir l’épisode IX !).

4) Éviter autant que possible les multiplexes fréquentés par des abrutis qui arrivent en retard, qui jouent du portable et qui bavardent non-stop plutôt que de regarder l’écran (avoir soudain des envies de meurtre en plein film, ça vous gâche une projection !). Et puis, sérieusement, se farcir désormais trente minutes de publicité et de bandes-annonces, ça devient exaspérant !

5) Rester ouvert d’esprit sur les transformations qui agitent de plus en plus le paysage ciné mondial (et je ne parle pas que de Netflix…)

Sur ce, bonne année 2019 à tous… good night, and good luck !

TOP 10 films

1. "Suspiria", de Luca Guadagnino
2. "Climax", de Gaspar Noé
3. "Ready Player One", de Steven Spielberg
4. "Mektoub My Love : Canto Uno", d’Abdellatif Kechiche
5. "Under the Silver Lake", de David Robert Mitchell
6. "Les Garçons sauvages", de Bertrand Mandico
7. "High Life", de Claire Denis
8. "3 Billboards : Les panneaux de la vengeance", de Martin McDonagh
9. "L’Île aux Chiens", de Wes Anderson
10. "Un couteau dans le cœur", de Yann Gonzalez

FLOP 5 films

1. "Un raccourci dans le temps", d’Ava DuVernay
2. "Shéhérazade", de Jean-Bernard Marlin
3. "The Disaster Artist", de James Franco
4. "Cinquante nuances plus claires", de James Foley
5. "Dogman", de Matteo Garrone

TOP 5 réalisateurs

1. Bertrand Mandico ("Les Garçons sauvages")
2. Terry Gilliam ("L’homme qui tua Don Quichotte")
3. Wes Anderson ("L’Île aux Chiens")
4. F.J. Ossang ("9 Doigts")
5. Pascal Laugier ("Ghostland")

TOP 5 acteurs

1. Victor Polster ("Girl")
2. Sam Rockwell ("3 Billboards – Les panneaux de la vengeance")
3. Jonathan Pryce ("L’homme qui tua Don Quichotte")
4. Karim Leklou ("Le monde est à toi")
5. Denis Ménochet ("Jusqu’à la garde")

TOP 5 actrices

1. Frances McDormand ("3 Billboards – Les panneaux de la vengeance")
2. Vicky Krieps ("Phantom Thread")
3. Toni Collette ("Hérédité")
4. Adèle Haenel ("En liberté !")
5. Laetitia Dosch ("Gaspard va au mariage")

TOP thématique : « Les 5 meilleurs premiers films de 2018 »

1. "Les Garçons sauvages", de Bertrand Mandico
2. "Mutafukaz", de Shojiro Nishimi & Run
3. "Happiness Road", de Hsin Yin Sung
4. "Les Chatouilles", d’Andréa Bescond & Eric Métayer
5. "Blindspotting", de Carlos Lopez Estrada

Révélation de l’année 2018

Ophélie Bau, héroïne de "Mektoub My Love : Canto Uno" (et accessoirement plus belle femme du monde !)

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur