Parce qu'on en a jamais assez !

ARTICLES

cannes 2015 - Sélection officielle Compétition – partie 3

68e Festival International du film de Cannes
du mercredi 13 mai au dimanche 24 mai 2015
Palais de festivals - Cannes – France

THE ASSASSIN
(NIE YINNIANG)

de Hou Hsiao-Hsien
avec Shu Qi, Chang Chen, Zhou Yun, Tsumabuki Satoshi, Juan Ching-tian, Hsieh Hsin-ying, Sheu Fang-yi...

Habitué cannois durant les années 90, Hou Hsiao Hsien a alterné en compétition les films sur la vie moderne et la jeunesse Taïwanaise (« Good men Godd women », « Goodbye South Goodbye », « Millenium Mambo ») et les œuvres historiques (« Le maître des marionettes », prix du jury e 1993 et « Les fleurs de Shanghaï »). Sa dernière venue remonte à 2007 du côté d'Un certain regard. Le voici de retour en compétition, avec un film de sabres, histoire d'une justicière confrontée à un dilemme mêlant amour et devoir, dans la Chine du XIe siècle.

LE FILS DE SAUL
(SAUL FIA)

de László Nemes
avec Géza Röhrig, Levente Molnär, Urs Rechn, Todd Charmont, Marcin Czarnik, Jerzy Walczak, Sándor Zsótér, Uwe Lauer, Christian Harting, István Pion, Amitai Kedar, Kamil Dobrowoloski, Juli Jakab...

Récit du quotidien d'un juif forcé d’assister les nazis dans leur plan d’extermination, "Le fils de Saul" est un premier film hongrois qui promet d'être un drame poignant.

SHAN HE GU REN
(MOUNTAINS MAY DEPART)

de Jia Zhang-Ke
avec Zhao Tao, Zhang Yi, Liang Jingdong, Sylvia Chang, Dong Zijang...

Reparti de Cannes il y a deux ans avec un Prix du jury fort mérité pour les petites histoires modernes de « A touch of sin », Jia Zhang-Ke est surtout connu pour son Lion d'or dédié aux conséquences de la construction du barrage des 3 gorges (« Still life »). Depuis, il est venu régulièrement au Festival de Cannes avec des films proches du documentaire, notamment à Un certain regard (« I Wish I Knew, histoires de Shanghai ») mais aussi en compétition (« 24 City »). Son nouveau film étale son intrigue sur 25 ans, contant les conséquence du choix effectué par une femme, entre deux hommes, et sortira en salles le 9 décembre 2015.

SICARIO
de Denis Villeneuve
avec Emily Blunt, Benicio Del Toro, Josh Brolin, Jon Bernthal, Victor Garber...

Nous plongeant dans la zone de non-droit située à la frontière entre États-Unis et Mexique, « Sicario » (tueur à gages, en mexicain), promet d'être un film de genre efficace, avec une agent du FBI idéaliste en ligne de mire. Le film permet à Denis Villeneuve, passé par la Quinzaine des réalisateurs en 1997 avec « Cosmos » et en 2009 avec « Polytechnique », mais aussi par Un certain regard en 1998 avec « Un 32 août sur Terre2 de débarquer directement en compétition, après les succès d' « Incendies », « Prisoners » et « Enemy ».

THE LOBSTER
de Yorgos Lanthimos
avec Colin Farrell, Jessica Barden, Rachel Weisz, Olivia Colman, Ashley Jensen, Ariane Labed, Angeliki Papoulia, John C. Reilly, Léa Seydoux, Michael Smiley, Ben Whishaw...

C'est certainement là le film le plus intriguant de la compétition. Après avoir été découvert à Un certain regard en 2009, section dans laquelle il remporta le prix pur « Canine », le réalisateur grec est allé faire un tour du côté du Lido avec « ALPS ». Passant d'un concept barré à un autre, de parents qui séquestrent leurs enfants pour les protéger du monde, à des comédiens payés pour remplacer les défunts, Yorgos Lanthimos nous sort une autre idée farfelue du tiroir, avec une société où les célibataires sont arrêtés et enfermés dans un hôtel, avec 45 jours pour trouver l'âme sœur, faute de quoi ils seront transformés en animal.

Informations

Pour plus de renseignements :
Festival de Cannes 2015
du 13 au 24 mai 2015
Site officiel : http://www.festival-cannes.com

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur