Banniere_Festival_Lumiere_2020

Kate Winslet

Interprète

Comme son nom ne l'indique pas forcément, Kate est une actrice britannique (et non américaine), née en 1975. C'est une enfant de la balle, puisque ses parents Roger Winslet et Sally Bridges sont acteurs de théâtre. C'est d'ailleurs sur les planches que Kate démarre sa carrière (son premier rôle ? la Vierge Marie !), avant de rejoindre les plateaux de cinéma, choisie par Peter Jackson pour incarner une adolescente vivant une amitié passionnée et tragique avec une autre jeune fille, dans le drame "Créatures célestes" (1994).

Kate tourne ensuite, sous la direction d'Ang Lee, un drame en costumes, "Raison et Sentiments". Elle y côtoie Emma Thompson et Hugh Grant et sa performance lui vaut une nomination à l'Oscar du meilleur second rôle féminin. Elle poursuit sur cette lancée en 1996, avec d'autres rôles en costumes dans "Jude" puis "Hamlet", où elle interprète Ophélie.
En 1997 - Kate est alors âgée de 22 ans - c'est la consécration internationale avec le "Titanic" de James Cameron, film récompensé par onze Oscars, dans lequel elle incarne l'inoubliable Rose, une bourgeoise éprise de liberté (un rôle pour lequel elle sera à nouveau nommée aux Oscars). Malgré le succès du film, Katherine Elizabeth tourne ensuite dans des productions plus modestes, comme "Marrakech Express" (Gillies MacKinnon, 1998) ou "Holy Smoke" (Jane Campion, 1999).

En 2000, l'actrice - désormais consacrée star internationale - retourne au film d'époque en donnant la réplique à Geoffrey Rush dans "Quills, la plume et le sang" (2000), drame historique librement inspiré de la vie du Marquis de Sade, avant d'enchaîner sur un autre drame biographique, "Iris" (2001), un choix qui lui vaut d'être sélectionnée dans la catégorie du meilleur second rôle féminin pour son interprétation de l'écrivaine Iris Murdoch.

En 2003, après un break lui ayant permis de s'occuper de sa famille, Kate revient avec un rôle poignant dans "La vie de David Gale", d'Alan Parker, un thriller sur le thème difficile de la peine de mort. Elle enchaîne ensuite avec un film à succès sur un tout autre registre avec le surprenant "Eternal sunshine onf the spotless mind", aux côtés de Jim Carrey, avant d'incarner dans "Neverland" la mère courage qui inspira à James M. Barrie sont roman Peter Pan.

En 2006, Kate s'illustre à nouveau, dans "Little Children" de Todd Field. En femme au foyer délaissée, elle émeut et impressionne, ce qui lui vaut encore une nomination à l'Oscar de la meilleure actrice. Trois ans plus tard, "Les Noces rebelles" - réalisé par Sam Mendes, son mari au moment du tournage - marque ses retrouvailles avec Leonardo DiCaprio, dans ce drame romantique et très sombre. C'est l'année de la consécration pour Kate, qui obtient pour ce rôle un Golden Globe de la Meilleure Actrice, avant de recevoir enfin la récompense suprême, un Oscar pour son rôle dans " The Reader", drame relatant l'amour passionné d'un adolescent pour une femme de vingt ans son aînée, accusée ensuite de crimes nazis dans l'Allemagne de l'après-guerre.

Absente des plateaux pendant trois ans - excepté des plateaux télé, qu'elle fréquente pour la mini-série "Mildred Pierce", qui lui a permis de remporter un Emmy Award de la meilleure actrice - Kate Winslet fait son retour cinématographique en 2011 : elle est à l'affiche de "Carnage" de Roman Polanski, ainsi que de "Contagion", de Steven Soderbergh. Côté vie privée, Kate Winslet est maman d'une fille, Mia Honey (née en 2000) et d'un garçon, Joe Alfie (né en 2003). Elle a eu, après son divorce d'avec Sam Mendes, une relation avec le mannequin britannique Louis Dowler en 2010, mais cette relation est aujourd'hui terminée.

Le saviez-vous ?

Kate Winslet a été l'égérie du parfum Trésor de Lancôme de 2007 à 2010. Elle est également l'ambassadrice de la marque Longines depuis l'été 2010 et de la griffe de haute couture St. John depuis 2011.

Filmographie

1994 : Créatures célestes (Heavenly Creatures) de Peter Jackson
1995 : Raison et sentiments (Sense and Sensibility) d'Ang Lee
1996 : Jude de Michael Winterbottom
1996 : Hamlet de Kenneth Branagh
1997 : Titanic de James Cameron
1998 : Marrakech Express (Hideous Kinky) de Gillies MacKinnon
1998 : Holy Smoke de Jane Campion
2000 : Quills, la plume et le sang de Philip Kaufman
2001 : Iris de Richard Eyre
2001 : Enigma de Michael Apted
2003 : La Vie de David Gale (The Life of David Gale) d'Alan Parker
2004 : Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Michel Gondry
2004 : Neverland (Finding Neverland) de Marc Forster
2005 : Romances and Cigarettes de John Turturro
2006 : Les Fous du Roi (All the King's Men) de Steven Zaillian
2006 : Little Children de Todd Field
2006 : The Holiday de Nancy Meyers
2008 : Les Noces rebelles (Revolutionary Road) de Sam Mendes
2009 : The Reader de Stephen Daldry
2011 : Contagion de Steven Soderbergh
2011 : Carnage de Roman Polanski

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

SA FILMOGRAPHIE SUR ABUS DE CINE

A JOUÉ DANS