Parce qu'on en a jamais assez !

LA PETITE BANDE

Un film de Pierre Salvadori

Une aventure qui tourne mal

En Corse, de nos jours. Quatre jeunes adolescents (une fille et trois garçons) décident de mettre le feu à l’usine qui pollue la rivière de leur village depuis des décennies. Mais leur plan ne se passera pas comme prévu et ils se retrouveront dans des situations rocambolesques qui seront l’occasion pour eux de découvrir la vie et ses difficultés…

La Petite Bande film movie

Dans "La Petite Bande", Pierre Salvadori nous invite à suivre les aventures de quatre jeunes adolescents décidés à en découdre avec le système et voulant régler des comptes avec leur famille. Leur périple est alors un prétexte pour aborder différents thèmes, reflets de notre société comme l'écologie, les relations parents/enfants, le harcèlement scolaire.

Le réalisateur murissait ce projet depuis plusieurs années et il lui tenait à cœur de tourner son film en Corse, sa terre natale. Cependant, pour ne pas tomber dans les clichés, il n'a pas souhaité que les acteurs aient d'accent et on ne sait jamais vraiment où se situe l'intrigue. Pierre Salvadori s'est aussi beaucoup inspiré de "Stand by Me", film qui a marqué sa jeunesse.

Nous voici donc embarqués dans le projet fou de Cat, Fouad, Antoine et Sami et l'aventure va vite tourner au drame quand la bande se retrouve à la tête d'un kidnapping qui n'était pas prévu. Ne sachant que faire de ce prisonnier (le directeur de l'usine) encombrant et rebelle, ils vont aller de plus en plus loin dans leurs réactions et leurs décisions : uriner sur ses blessures, le frapper, etc. Puis vient le moment où la joyeuse bande se rend à l’évidence : il leur faut un cinquième membre pour les départager quand ils prennent une décision et ce sera Aimé, 10 ans. Le pauvre gamin est harcelé et racketté tous les jours par deux élèves qui ne lui épargnent rien (tête dans la purée à la cantine, vol de ses chaussures en pleine récréation, etc.). Pour le petit Aimé qui n'a aucun ami, cette aventure sera l'occasion de trouver sa place et d'être le héros qu'il a toujours rêvé d'être.

Voilà pour l'histoire. "La Petite Bande" est à réserver au jeune public auquel il est destiné, ou à voir en famille pour un moment détente et partage. Pour les autres, il n’y a guère d’intérêts : beaucoup trop de grosses ficelles et de clichés, difficile de croire à cette histoire très enfantine et tirée par les cheveux. Reste la découverte d’un acteur, le jeune Paul Belhoste qui incarne Aimé, un vrai talent qui promet. Les autres jeunes acteurs s’en tirent aussi très bien mais lui crève l’écran ! On a hâte de le voir dans d’autres films. Mention spéciale également pour le générique truffé volontairement de fautes d’orthographe, c’est assez drôle.

Sophie BlanchetEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire