Parce qu'on en a jamais assez !

CONFESSIONS D'UN HOMME DANGEREUX

Un film de George Clooney

Sans aucun scrupule

Chuck Barris (Sam Rockwell) est un jeune producteur télé, inventeur de nombreux jeux (The Dating Game, alias Tournez Manèges en France, The Gong Show, alias Je passe à la télé, ou autres ersatz de Mariés de l'A2…). Chantre des premiers pas de la télé poubelle, il sera recruté par la CIA pour accomplir quelques contrats…

Tiré du livre de l'authentique Chuck Barris, qui fait d'ailleurs une apparition à la fin du film, Confession d'un homme dangereux raconte l'histoire hors du commun d'un homme menant une double vie, et prenant goût rapidement à cela. Si tuer devient une seconde nature, Georges Clooney, par une structure assez complexe, nous plonge dans un univers où le jeu qu'il soit télévisuel ou réel, sont mis au même niveau, comme dans l'esprit tordu et inhumain de son principal protagoniste.

Les interprètes sont tous formidables. Sam Rockwell, captivant de perversité insouciante a d'ailleurs reçu le prix d'interprétation à Berlin pour son rôle. Tandis que Julia Roberts est littéralement transformée en tueuse manipulatrice. Un plaisir à savourer un jour de grande forme, pour ne pas se perdre dans ce dédale temporel, où chaque situation est aussi improbable que possible.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire