Parce qu'on en a jamais assez !

UN AMOUR SANS COMMUNE MESURE

Un film de Ale McHaddo

Encore moins à la hauteur !

Ivana, une avocate en instance de divorce, tombe sous le charme de Ricardo, un cardiologue réputé. La très petite taille de cet homme sera-t-elle un problème ?…

Un amour sans commune mesure film movie

En 2013, le réalisateur argentin Marcos Carnevale ("Elsa et Fred") sortait une comédie intitulée "Corazón de León", qui a donné lieu à un remake français en 2016 : "Un homme à la hauteur", sans aucun doute le plus mauvais film de Laurent Tirard ! Comme l’original est resté inédit en France, on ne se prononcera pas sur sa qualité mais il faut bien constater qu’il a apparemment séduit beaucoup de monde : en effet, il y avait déjà eu un remake colombien avant la version de Tirard et trois autres depuis au Mexique, au Pérou et au Brésil. C’est ce dernier dont il est question ici, Netflix nous permettant d’avoir au moins un élément de comparaison avec cette interrogation : et s’il existait de meilleures variantes que celle de Laurent Tirard ?

Hélas, non seulement c’est visuellement aussi raté en ce qui concerne la miniaturisation de l’acteur, mais cette adaptation brésilienne est bien plus mauvaise encore, en revêtant le style exécrable des telenovelas, avec tout ce que cela sous-entend de kitschitude et d’approximations dans l’interprétation comme dans la mise en scène. L’ensemble du film est donc grotesque, au point que sa supposée dénonciation des discriminations (à l’encontre du nanisme mais aussi, plus ponctuellement, des homosexuels et des personnes obèses) laisse la place à un flot de blagues lourdingues, souvent gênantes et déplacées.

Dans ce maelström de mauvais goût, on aura peine à déceler une quelconque subtilité (on en vient à regretter le duo Efira-Dujardin, qui avait au moins le mérite de rehausser le niveau général de la version française), et on ne retiendra que quelques microscopiques fulgurances comiques, notamment les scènes avec le pape François (toutefois gâchées par un sous-titrage lui aussi médiocre) et celles avec la secrétaire (incarnée par Luana Martau, largement la plus drôle du film).

Raphaël JullienEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire