Parce qu'on en a jamais assez !

THE ANGEL IN THE CLOCK

Avec les voix de Laura Flores, Erick Elías, Camila Sodi...

Vivre ici et maintenant

Amelia est une fillette atteinte d’une leucémie. Enlevant régulièrement les piles des réveils, elle souhaite arrêter le temps, qu’elle voit comme un ennemi. C’est alors qu’un ange dénommé Malachi sort soudainement de son horloge, accompagné de deux petites fées (Aqui et Ahora)…

The angel in the clock film image

Réflexion intelligente sur le temps ciblant les plus petits, ce dessin animé mexicain, signé Miguel Ángel Uriegas, vante l'importance de profiter de la vie au jour le jour, de ne jamais vivre dans le passé (ce que l’on regrette) ou dans le futur (ce qui pourrait être). Composant une jolie histoire autour d’une petite fille malade, chauve, un bandeau autour du crâne, il nous entraîne dans un monde parallèle où elle accompagnée d'un ange aux ailes multicolores et de deux créatures dénommées Aqui (Ici) et Ahora (Maintenant), elle va devoir surmonter plusieurs épreuves et combattre notamment une mystérieuse créature noire dénommée No Tiempo (Pas de temps), dont le graphisme rappelle étrangement le démon principal du "Voyage de Chihiro".

Globalement le film est plutôt séduisant, malgré une animation 2D assez basique et des personnages aux expressions faciales somme toute réduites. L'univers de bric et de broc concocté (forêt, château horloge volant, monstre fait de rochers, trou noir...), ainsi que les différents personnages croisés (un ours avec une clé dans le dos, le capitaine des aiguilles, le seigneur des « cycles »...), permettent d’accoucher d’un récit touchant sur le présent, le passé et l’avenir. Une œuvre latine colorée et rythmée, faisant appel à l’imagination et aux souvenirs de chacun.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire