Parce qu'on en a jamais assez !

THE RETURN

Un film de Asif Kapadia

Poussièreux Texas

Une jeune femme retourne malgré elle au Texas. Quelques souvenirs commencent à lui revenir, par bribes…

Sarah Michelle Gellar s'avère troublante et crédible dans un thriller américain, où elle retourne au Texas, contrée dans laquelle elle a grandit. Sorte de puzzle torturé, « The return » joue à fond sur les pertes de repères, brouillant les limites entre hallucinations et réalité. De visions furtives en jeux de miroirs, le spectateur est balloté au sein d'un inquiétant secret de famille et se voit amené à s'interroger sur de nombreuses pistes: accident de voiture, mystérieux inconnu dont on ne voit que les bottes, jeune femme blessée...

La peinture du Texas y est particulièrement poisseusse, entre hôtels miteux peuplés de drôles de gérants, parkings peu rassurants et bars lugubres sur fond de friches industrielles. Le travail très réussi sur l'image, ternie, avec seulement quelques flashs couleurs pour signifier le passé, est pour beaucoup dans la réussite de ce film sur la communication autour d'un passé pas si net pour aucun des personnages.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire