Bagniere comedies_confinement-04

RE CYCLE

Un film de Danny Pang et Oxide Pang

Esthétique sublime pour message douteux

Une écrivain vit l'histoire qu'elle est en train d'écrire. Elle se retrouve propulsée dans un monde où vivent les gens et les objets qu'elle a un jour choisi ou par mégarde, oubliés...

'Re cycle' de Oxyde et Dany Pang, fut présenté en clôture d'Un certain regard en 2006 avant de rejoindre la compétition de Gérardmer en 2007. Visuellement sublîme, le film propose à partir d'une histoire assez classique de départ, une certaine vision de l'enfer, celui des êtres et choses qui ont été abandonnés ou oubliés au cours d'une vie. Avec nombre de tableaux aussi différents que picturalement passionnants, de la décharge à jouets géants jettés durant l'enfance, à un col de montagne jonché de centaines de tombes, jusqu'à une forêt fourmillant de pendus, en passant entre autres par une fête foraine aux installations rouillées... l'héroïne se retrouve confrontée à ses propres fantômes...

Globalement, c'est à un intéressant parcours vers le pardon de soi-même que nous convient les réalisateurs de « The eye ». Leur monde est fait de souffrance et de culpabilité, et re-cycle en permanence des bribes de vie, de doutes passés, d'oubli volontaire ou non... Si l'on regrettera simplement de voir pointer en filigrane d'une histoire plutôt émouvante, un discours anti-avortement à la limite du supportable, on se laissera simplement bercer par une musique superbe, qui est pour beaucoup dans la réussite de ce film hors normes.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire