Banniere_Festival_Lumiere_2020

PRINCESSE EUROPE

Un film de Camille Lotteau

Il vaut mieux en rire

En 2019, BHL entreprend une tournée à travers le continent avec sa pièce Looking For Europe. Chaque nouvelle étape est l’occasion pour lui de plaider, de conseiller, son public, mais aussi les politiques qu’il rencontre dans leur palais. Pour le réalisateur, chaque nouvelle étape est l’occasion de poursuivre sa quête d’une égérie de l’Europe, une princesse Europe…

Princesse Europe film documentaire

Il y a quelques mois, est sorti "Steve Bannon – le Grand Manipulateur". Ce documentaire suivait, pendant sa tournée européenne, l’ancien directeur de campagne et conseiller politique de Donald Trump dans son projet de réunir et structurer les différents populismes européens. Le ton y était très journalistique, sérieux, ce qui donnait un côté glaçant et terrifiant à l’homme, à son pouvoir et à l’avenir qu’il proposait à l’Europe.

"Princesse Europe" peut-être vu comme un cousin de ce documentaire, mais qui choisit un autre biais pour raconter l’histoire de Bernard Henry Lévy et son projet européen, un biais humoristique, léger et en même temps profond. La recherche de la Princesse Europe, jeune fille future égérie de ce continent sans image et sans identité propre, dans toutes les jeunes filles portant en elles les traces d’Erasmus, en est une illustration.

Camille Lotteau est un proche de BHL. Il a collaboré avec lui sur "Le Serment de Tobrouk" et "Peshmerga". Sans jamais exprimer directement une opinion politique, l’écart entre celui qui est devant et celui qui est derrière la caméra se fait sentir. Sans se moquer, ou invalider la démarche de BHL, le réalisateur la commente et la met en question. Il invite le spectateur à prendre de la distance, à questionner par lui-même les problématiques abordées par l’homme dans sa pièce, qu’il est sensée filmer et dont il ne montre que quelques images, sans jamais développer sur son fond et sa forme.

Si le projet du film est à l’origine de documenter la tournée de Looking for Europe, en contre bande le réalisateur met en scène sa vie sur la route, à la suite de cet homme de pouvoir, qui parle à tous les puissants de l’Europe et les conseille sur les politiques à tenir. Un autre Steve Banon en quelque sorte, mais qui lui se sert hautement de son image publique et non de sa seule expérience politique.

Il met aussi en scène son processus créatif et la genèse de son propos. Il travaille à proposer une autre identité européenne que celle des discours, des politiques et des hommes blancs ayant dépassés la soixantaine qui sont le quotidien de BHL. Il cherche à présenter une image vivante de l’Europe, actuelle, diverse et impliquée dans le monde. Il tente d’incarner cette idée toute théorique dans une fille qui porte l’Europe en bannière, dans son cœur et dans sa vie, et non pas comme le buste froid d’une Marianne tout juste bonne à être le réceptacle des grands discours pompeux et déréalisés faits sur elle. Une vraie réussite, parfois très irrévérencieuse, mais toujours bienveillante.

Thomas ChapelleEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

PRINCESSE EUROPE – FILM ANNONCE (14 10 2020) from DULAC DISTRIBUTION on Vimeo.

Laisser un commentaire