Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

PIAZZA FONTANA

Nid de guêpes

Milan, en 1969. L'équipe du commissaire Calabresi surveille de près les agissements d'un groupe d'anarchistes emmené par Giuseppe Pinelli. Surtout depuis que des bombes ont été posées dans des trains, et qu'un certain Valpreda s'est fait virer du groupe. C'est l'explosion d'une banque, Piazza Fontana, qui va fournir le prétexte pour tous les arrêter...

"Piazza Fontana" retrace l'une des pages sombres de l'histoire de l'Italie, autour d'un célèbre attentat ayant eu lieu à Milan, le 12 décembre 1969, une bombe explosant à la Banque Nationale d'Agriculture et faisant 17 morts et 88 blessés. Montrant les investigations d'un commissaire, ses rapports avec les milieux anarchistes (faisant l'objet d'une étroite surveillance confinant presque au harcèlement) puis ses soupçons vis à vis des milieux d'extrême droite, le film tente une synthèse complexe des événements autour de cette affaire, sans réellement parvenir à une claire lisibilité.

Car à ne pas choisir entre un point de vue policier, intimiste, ou politique, les chapitres présentés ici perdent forcément en clarté, tellement les protagonistes sont nombreux. D'où certainement des inserts étranges et malvenus en noir et blanc (l'image inutile d'un juge qu'on nous re-situe au cas où on l'aurait oublié ou confondu avec un autre...) et un découpage narratif qui écrase toute réelle émotion.

Les plus réceptifs souligneront une certaine qualité de la reconstitution, notamment de l'attentat contre la Banque, presque au détriment d'une dramatisation qui s'efface quelque peu derrières les images trop léchées. Quant aux détracteurs, ils remarqueront un certain surjeu de tous les personnages politiques, et l'usage appuyé de la musique classique pour accompagner les images d'archives ou d'information, notamment lors de l'hommage national aux victimes. Marco Tullio Giordana est décidément à des années lumières de la finesse et l'émotion de son chef d'œuvre : "Nos meilleures années".

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire