Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

ONE THOUSAND ROPES

Un film de Tusi Tamasese

Poussif

Îles Samoa. Un vieil homme, travaillant dans une boulangerie, mais connu aussi pour être un guérisseur, a vu apparaître dans son salon le fantôme d'une femme décédée. Essayant de la convaincre de partir, il reçoit la visite d'une de ses filles, enceinte et vraisemblablement battue...

Située sur les îles Samoa, cette histoire de solitude et de regrets, de naissance et de mort, est avouons-le, bien peu claire. Il faut dire que la construction du film n’aide pas, et pousse en permanence à s'interroger sur l'ordre supposé chronologique qui nous est proposé ici. Entre apparition d’un fantôme féminin, naissances diverses, don de bébé et enterrement de cordon ombilical, la confusion règne, même si les notions de pardon et de vengeance semblent prédominer.

"One thousand ropes", s’il traite du vieillissement et de la persistance des regrets avec une certaine intelligence, apporte une réflexion bien minimale sur la violence conjugale, se contentant d’aligner les symboles et paraboles de manière envahissante. Restent quelques plans magnifiques (les visages de femmes allongées, une bouteille sur le bar de cuisine…) et des effets sonores qui tentent de construire une ambiance fantômatique.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire