Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

NOUVELLE CUISINE

Un film de Fruit Chan

Délicieusement amoral

Pour reconquérir son mari qu’elle sait infidèle, une ancienne star de la télé hong kongaise, décide de rajeunir grâce à des raviolis un peu particuliers que concocte une ancienne chirurgien...

Après nous avoir livré la version courte de cette « nouvelle cuisine » dans le programme « 3 extrêmes », sorti en mai dernier, Fruit Chan nous donne à voir la version complète, taille long métrage. Indéniablement élégante, sa mise en scène, posée, laisse le temps aux personnages d’exister, de se découvrir ou dévoiler, dans leurs manies ou rituels les plus intimes. La photo est superbe, comme les choix des décors, costumes et couleurs, toujours chatoyantes, contrastant avec le sujet, sombre et peu ragoûtant.

Le spectateur suit avec curiosité ce couple prêt à tout, lui mangeant des fœtus de canards encore dans l’œuf, elle faisant craquer sous sa dent de jolis raviolis aux ingrédients répugnants. Et le scénario ose tout dans le domaine de l’amoral, repoussant les limites du moralement acceptable et du visuellement supportable. Et le dénouement est à la hauteur de l’ensemble, dévoilant la nature de la médecin, et lui conférant un rôle bien plus important que prévu dans la vie du couple. Ingénieux.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire