Banniere_Festival_Lumiere_2020

LES LOONEY TUNES PASSENT À L'ACTION

Un film de Joe Dante

Si c'est du Joe Dante, ça ne peut pas être complètement mauvais

Les frères Warner, sous l’influence d’une conseillère aux dents longues (Jena Elfman), décident de virer Daffy Duck, dont les gags ne font jamais rire quand Bugs Bunny n’est pas là. Un agent de sécurité (Brendan Fraser) est chargé d’éconduire le vilain canard, et se retrouve mêlé à diverses catastrophes…

Le film de la Warner arrive en France, tout frais sorti de son échec américain. Si l'entreprise ressemble étrangement sur le papier à Qui veut la peau de Roger Rabbit, on est cependant bien loin de la redite. L'action se situe elle aussi dans le milieu du cinéma, mais n'a ici pas grand chose de sexy, le comique se concentrant sur l'intégration des personnages de dessin animé Warner dans le milieu hollywoodien. Certes tout cela fait un peu catalogue, mais certains parallèles sont amusants, comme le rôle ambiguë de la grand mère de Titi, et celui de gangster du désert raté que tient Bip Bip, le road runner.

On s'amusera également des quelques digressions concernant la publicité dans les films, pirouettes à partir desquelles Joe Dante se tire plutôt bien de ce film de studio. Car le réalisateur de Gremlins, Explorers, Panique à Florida Beach est capable du meilleur comme du moyen (Small Soldiers). On est plutôt entre les deux ici, les deux interprètes principaux ayant semble-t-il un peu de mal à trouver leurs marques au départ, par rapport aux personnages animé, et surtout sur-jouant en permanence.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire