Banniere_Festival_Lumiere_2020

LAST NIGHT

Un film de Massy Tadjedin

Ne nous soumets pas à la tentation...

Joanna et Mickael forment un jeune couple heureux. Lui est promoteur immobilier et elle écrivain. Lors d’une soirée mondaine, Joanna va remarquer la gène et l’attirance qu’éprouve son mari envers une de ses collègues. Cet incident va créer une faille dans leur couple, pourtant très soudé…

Tous les couples le savent : malgré la force des sentiments qui les unit, il se peut, qu’un jour, l’arrivée de quelqu’un dans leur quotidien puisse fragiliser, ou ébranler ce qui a été si long à construire. Ceci qu'il s'agisse de quelqu’un qui revient de notre passé, ou bien une personne que l’on vient de rencontrer.

Dans « Last night », Massy Tadjedin a décide de mettre ses deux personnages à l’épreuve, le même soir, chacun à leur tour, en décortiquant les différences d’attitude entre homme et femme face à la tentation. Ici, Mickael passe par une phase de trouble, de déni, puis l’aveu de son attirance pour sa collègue face au harcèlement de questions de sa femme, et sa résistance à cette tentatrice. Joanna va, elle, rencontrer son ex (interprété par Guillaume Canet). Parce qu’ils ont un passé commun, elle va passer par une phase d’excitation de la rencontre, se faire belle comme pour lui prouver qu’elle est encore attirante, puis passer par la retenue et la raison.

Cette mise à l’épreuve du couple peut paraître somme toute assez banale, mais Massy Tadjedin a réussi à en faire un film très sensible et juste, sur les sentiments amoureux, comme on en voit peu. Par des plans serrés, elle nous invite à palper la tension sexuelle qui anime ses personnages, l’infidélité émotionnelle ou charnelle, sans jamais porter de jugement sur leurs choix. Et un peu comme à la façon d'un thriller, elle nous fait passer d’un des membres du couple à l’autre, sans savoir quelle sera l’issue de chacune de leurs histoires.

« Last night » est un peu l’histoire de chacun, pouvant traverser une phase de doute dans son couple, déclenchée par un élément extérieur hautement perturbateur. Sincère, juste et certainement très féminin.

Véronique LopesEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire