Bannière Festival Lumière 2021

THE KARATE KID

Un film de Harald Zwart

Un nouvel horizon !

Un jeune américain arrive en territoire chinois. Là, il va devoir affronter ses peurs en se mesurant aux caïds locaux, plus experts en arts-martiaux qu'en relations amicales...

« The karate kid » est le remake d'un des films pour adolescents les plus emblématiques des années 80. Cette nouvelle version de cette comédie d'action, en reprend le postulat de départ, tout en l'inversant, pour des raisons d'exotisme et certainement des raisons commerciales. Car avec l'importance prise par la chine ces dernières années, le marché cinématographique chinois représente un enjeu considérable. Et se priver de ce public serait pour les américains une erreur.

Ayant une star reconnue mondialement sous le bras, un certain Jackie Chan, les scénaristes ont donc l'idée de lui faire endosser un rôle très touchant, dans lequel pour une fois ses talents de comédiens prennent le dessus sur ses grimaces et autres prouesses martiales. Car cet homme semble profondément blessé par le passé et c'est le contact avec cet enfant apatride qui va lui rouvrir les portes d'humanité dont il avait perdu le contact. Ainsi, une certaine relation filiale s'installera entre un père détruit et un enfant sans réel attache familiale. Face à lui, le fils de Will Smith ( il faut bien faire plaisir au spectateur ricain ) en fait des tonnes, mais affiche une assurance certaine, laissant penser que ses apparitions vont se faire de plus en plus fréquentes tant il semble à l'aise.

Même si le film s'avère trop long (2h20), il recèle des petits moments de tendresse et d'humour sans que l'action prenne le pas et phagocyte le récit. La description, sans trop de fioritures, d'un quartier populaire en plein cœur de Beijing est agréable à l'œil, au point de se croire par moment au milieu de ses effluves et autres senteurs. La structure scénaristique rappelle pour beaucoup, comme un hommage, celle de ces films de Kung fu des années 60 / 70 réalisés à Hong-kong, avec des acteurs mythiques, films où deux écoles s'affrontaient sur les tatamis, dans la rue et dans l'esprit.

En fin de compte « The karate kid » est un film sympathique, qui ne prend pas trop de risque pour surprendre le spectateur, mais qui installe un joli duo d'acteurs, avec en tête un Jackie Chan dans une de ses meilleures compositions dramatiques. Sobre en jeu, avare en combat, long à se mettre en place, ce remake fait honneur à l'original avec plus d'exotisme et moins de caricature.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire