Parce qu'on en a jamais assez !

HOLLYWOODLAND

Un film de Allen Coulter

Rétro

Un acteur dans la force de l'âge est retrouvé suicidé dans sa chambre. Sa mère, doutant de la véracité de cet acte, décide d'engager un détective privé...

Située dans les années 50, l'intrigue du premier long métrage d'Alan Coulter (réalisateur pour les séries Rome, Les sopranos, Sex and the city, Six feet under) met en scène un détective (Adrien Brody) pris entre deux affaires. D'un côté celle d'un mari jaloux persuadé que sa femme le trompe. De l'autre celle de cet acteur suicidé dont la mère doute de la dépression. Savamment construite, l'intrigue nous balance entre ces deux histoires, de témoignages de proches en implications de gens du métier. On navigue ici dans un univers où l'argent côtoie à la fois vie privée et vie publique, brouillant les rapports et leur honnêteté présupposée.

A l'aide de flash-backs disposés pour la plupart en ordre chronologique, Coulter nous permet de découvrir l'évolution de la vie privée d'un acteur à la belle gueule (Ben Affleck, prix d'interprétation à Venise pour de rôle) qui tente de pérenniser sa place à Hollywood. Entre utilisation de la femme d'un magna (Bob Hoskins d'une froideur réjouissante) dont il devient l'amant, désillusions et rançon de la gloire, son personnage livre peu à peu de nombreuses et inattendues facettes, que le scénario égraine avec parcimonie. Un suspens honorable et stylisé.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire