Bagniere comedies_confinement-04

FULL FRONTAL

Un film expérimental ou une vaste supercherie ?

Divers acteurs, journalistes, directrice GRH ou masseuse, tentent de se rendre ou de s'éloigner de l'anniversaire de Gus (Duchovny), qui a lieu dans un grand hôtel de Beverley Hills…

A vouloir mêler réalité, interviews et fictions, Söderberg qui met en scène ici le tournage d'un film dans un film, qui s'inscrit dans son film… finit par perdre le spectateur en chemin. Sa réflexion sur l'image, la célébrité, le pouvoir qui en découle, n'est pas des plus limpide. Et si parfois le spectateur rit de bon cœur ( le 'garde à vous' de Duchovny) ou avec inquiétude (les répétitions de la pièce sur Hitler), on ne peut pas dire que l'ensemble l'amuse follement, contrairement aux acteurs et au réalisateur (dixit le dossier de presse).

Certes Söderberg a imposé 10 règles à ses comédiens, rendant le confort minimal sur le plateau et inclinant à l'improvisation. Rien à voir cependant avec les exigences du Dogme et surtout avec les aspects sulfureux et perturbant des films de Lars Von Trier ('Les idiots') ou de Vinterberg ('Festen'). Un film plutôt sage donc.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire