Parce qu'on en a jamais assez !

DEAD IN THREE DAYS

Un survival autrichien sans originalité

De jeunes étudiants reçoivent sur leur portable un bien mystérieux message. Bien entendu, le premier à avoir lu le message « dans trois jours tu vas mourir », meurt...

« Mors en trois jours » (dans le texte) est un survival autrichien directement inspiré des pas forcément heureux classiques américains du genre, type « Souviens-toi l'été dernier ». S'il est vrai que le metteur en scène n'invente malheureusement pas grand chose, il a le mérite de caler son film dans un contexte plus réaliste et de développer un minimum ses personnages, qui ne passent pas leur temps à faire la fête, mais ont des petits boulots, voire de fortes contraintes familiales...

Bien sûr, il vont se faire tuer les uns après les autres, et ceci avec un rythme plutôt soutenu. Basé sur un secret à la « Vendredi 13 », « Dead in three days », malgré quelques belles vues lugubres sur les lacs autrichiens, s'avère bien moins flippant que les films « roots » américains (situés dans des contrées reculées avec nombre de dégénérés). D'autant que l'ambiguité des potentiels suspects (le cousin flic, le père en fauteuil roulant...) n'est quasiment pas exploitée, comme le fameux message sur portable « dans trois jours, tu seras mort », qui n'apporte finalement aucun suspense. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire