Festival de Venise 2019 banniere

LE CHATEAU DANS LE CIEL

Un film de Hayao Miyazaki
Avec

Magnifique et précurseur

Pazu voit un soir une jeune fille tomber du ciel, freinée dans sa chute par un mystérieux cailloux bleuté qu'elle porte en pendentif…

Pourtant tourné en 1986, ce dessin animé, jusque là inédit, du maître Miyazaki ('Le voyage de Chihiro', 'Princesse Mononoké', 'Mon voisin Totoro') n'a pas pris une ride. Aventure au rythme débridé (la poursuite en train, celle dans les nuages), mystères ancestraux et technologiques (la pierre bleue, la cité volante…) y côtoient moments de pure poésie et paysages aussi impossibles que sublimes.

Miyazaki y développait déjà ses thèmes de prédilection : la sagesse de la nature, les dangers de la technologie galopante… On y retrouve presque les personnages de son feuilleton 'Conan le fils du futur' : le garçon volontaire et plein d'espoir -ici, sans le ôté surhomme - et la jeune fille enlevée car elle possède la clé d'un utopique paradis technologique. De même, on y perçoit de manière évidente les éléments qui influenceront Disney pour son 'Atlantide, l'empire perdu' (le caillou bleu, source d'énergie), ou le prolongment de sa propre œuvre (dont 'Maman', la chef des pirates, qui ressemble étrangement à la sorcière Yubaba du voyage de Chihiro).

Un voyage aussi passionnant et amusant que trépidant, à déguster plusieurs fois pour en saisir tous les aspects symboliques et graphiques.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire