Parce qu'on en a jamais assez !

BLOODRAYNE

Un film de Uwe Boll

Un film de vampires qui frise le ridicule

Elevée dans un cirque, Rayne découvre qu’elle est à la fois mi-homme mi-vampire. Mais contrairement à son géniteur, le roi des vampires, qui a violé et tué sa mère sous ses yeux, elle décide de se nourrir du sang d’autres vampires. Par soif de vengeance, elle part à la recherche de trois reliques légendaires qui pourraient lui donner une grande puissance. Mais elle n’est pas la seule à poursuivre cette quête...

Sortie en DVD le 31 août 2008

Après avoir commis le pathétique film de zombies « House of the dead », toujours inédit en France, Uwe Boll revient cette fois ci du côté des vampires, tentant de nous assener une nouvelle race, moitié humaine moitié immortelle, qui ne craint que peu les éléments destructeurs habituels (croix, eau bénite, lumière...). Non contente de porter une croix autour du cou, elle s’avérera d’ailleurs assez religieuse sur la fin, en prêchant quasiment la bonne parole. Mais rien de nouveau ici, puisque d’autres se sont déjà emparés de ce thème récemment, au travers de Underworld ou de Nightwatch.

Entre personnages stéréotypés, acteurs obligés de s’arrêter en pleine action pour déclamer un texte souvent inutile, et chorégraphies manquant cruellement de rythme, le réalisateur tente de mener à bon port son histoire sans grande originalité. Le manque de moyens est flagrant, et il est difficile d’adhérer à un monde dont on aperçoit que trop rarement les contours. Reste une question : que sont venus faire dans cette galère, des acteurs de renoms comme Michael Madsen, Michelle Rodriguez, Billy Zane ou encore et surtout Ben Kingsley. Ont-ils au moins vu un script avant de s engager ?

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire