Parce qu'on en a jamais assez !

AUTO FOCUS

Un film de Paul Schrader

De la normalité d'une sexualité exacerbée

Bob Crane, va de boulot en boulot. Devenu un animateur radio célèbre, et en quête d'un gros succès, il accepte de tenir le premier rôle d'une série télé, qui deviendra un hit : Papa Schultz (Stalag 13). Rencontrant un expert en son et vidéo, il va se laisser entraîner, d'une vie rangée, vers une course effrénée vers des relations sexuelles faciles…

Paul Schrader (" Affliction ") réussit avec ce film, un portrait intime d'un sex-addict, épinglant à la fois les obsessions de son héros (l'image des femmes, le sexe…) et les obsessions de la société et du show-business (l'image des stars, la respectabilité…). Ne jugeant jamais ses personnages, il leur donne une vérité troublante, permettant au spectateur d'observer lui aussi sans juger, jusque dans les derniers instants. La musique, plutôt légère, bascule en même temps que l'image devient instable, lorsque les démons de son héros le mènent à ritualiser ses actes de manière de plus en plus malsaine, et qu'il perd le sens des réalités tout comme celui des responsabilités.

Greg Kinnear (" Pour le pire et pour le meilleur ", " Nurse Betty ") est plus vrai que nature dans le rôle de Bob Crane (il est physiquement transformé). Imitant les mimiques de l'acteur à la perfection, lors des reconstitutions du tournage de certains épisodes, il donne la mesure de l'image lisse et positive de cet homme au visage avenant et sympathique, qui cachait un pervers presque sans limites. Un film qui met petit à petit mal à l'aise.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire