Bannière Festival de Berlin - Berlinale 2020

ARTHUR 3 – LA GUERRE DES DEUX MONDES

Un film de Luc Besson

Un final honorable

Alors que Maltazard découvre le monde des humains, qu'il compte bientôt conquérir, Arthur, Sélénia et Bétamèche tentent de revenir dans le jardin, grâce à une bulle d'air qui leur permet de voyager dans l'eau et d'espérer ressortir par un robinet. Il est en effet temps de prévenir les humains, et notamment les grands parents d'Arthur...

Voici donc enfin le troisième et dernier volet des aventures des Minimoys. Et cette fois-ci, la majorité de l'action se déroule dans le monde des humains, le méchant Maltazard ayant pour objectif de conquérir celui-ci. Du coup, il paraît légitime d'être un peu déçu, puisque nos petits héros animés (Arthur n'a pu revenir à l'état d'humain) cheminent dans un univers de géants, rencontrant bien des difficultés, principe déjà usité depuis le début des années 90, avec « Chérie j'ai rétréci les gosses », puis quelques années plus tard avec « Le petit monde des Borrowers ». Rien de bien nouveau donc de ce côté-là, des scènes, comme celles du petit train ou de la poursuite en voiture miniature, ne semblant être que des prétextes à assurer le minimum d'action nécessaire.

On préfèrera finalement s'amuser des quelques trouvailles scénaristiques concernant les personnages humains et leurs différents contacts avec Maltazard et les créatures qui l'entourent. On notera ainsi la chirurgie esthétique pratiquée sur Maltazard lui-même, et dont il semble avoir rêvé toute sa vie, ou encore la rencontre incongrue de la mère, un rien droguée, avec une fourmi devenue géante, avec laquelle elle dialogue ! Bref, l'humour n'est pas absent, le film assure son quota d'action et de rebondissements, avec certes moins d'imagination, mais tout autant de charme et de rythme, le tout porté par un musique des plus plaisantes. Si un quatrième volet devait voir le jour, les spectateurs seront sûrement au rendez-vous.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire