Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

AMERICAN PIE : MARIONS LES !

Quelques scènes mémorables et moins grasses qu'à l'habitude : une vraie comédie

Jim (Jason Biggs) est sur le point de faire sa demande en mariage à Michelle (Alyson Hannigan), losrque son père lui signale par téléphone qu'il a oublié la bague à la maison. Croyant que Jim espère une petite gâterie, Michelle se glisse sous la table du restaurant. C'est alors que le père arrive…

Le premier American Pie avait révolutionné le genre du film trash pour ado, allant plus loin que personne de l'aurait imaginé. Le genre de film où le spectateur, crispé, se dit en permanence " non, il ne va pas le faire ", puis " si il l'a fait ", libérant à chaque fois une bonne dose de désir de régression qu'il porte en lui.

Dans ce troisième épisode, nos personnages ont un peu grandi et sont donc sensés avoir mûri. Malheureusement le fameux Stifler, incontrolable et grossier dragueur, d'abord écarté du mariage, va tout faire pour s'y incruster, et pour sauter la charmante sœur de la mariée.

La bonne idée du film, est d'avoir su jouer sur des personnages déjà connus du public, en inversant ou échangeant leurs caractéristiques. Ainsi Stifler (Sean William Scott) devient le garçon modèle, à la fois bien habillé et cultivé (il cite du " à peu près " Voltaire), alors que Finch joue les grossiers. Délaissant par moment les gags les plus osés et graveleux, le film tend également, avec beaucoup de réussite, vers la comédie de situation. Ainsi, deux scènes resteront dans les annales : la parade amoureuse de Stifler dans un bar gay, et l'enterrement de vie de garçon, se mêlant au tranquille repas où mariés et beaux parents sont sensés faire plus ample connaissance. Un bien meilleur épisode que le second.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire