Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

ARTICLES

Annecy 2020

Annecy 2020 – les projets en WIP (Work in Progress)

44e Festival d’Annecy
Work in Progress
du lundi 15 au mardi 30 juin 2020
En ligne

Plus que jamais, les sessions « Work In Progress » font désormais partie de l’ADN du Festival d’Annecy, offrant l’occasion de rencontrer et d’interroger les créateurs d’œuvres animées diverses – longs-métrages, séries télévisées, etc… – en cours de production. Pour cette édition 2020 ô combien particulière, pas moins de 14 sessions sont d’ores et déjà prévues, dont certaines concernent des œuvres déjà présentées à Annecy les années précédentes (citons "Les hirondelles de Kaboul" ou "Genndy Tartakovsky’s Primal"). Et du côté des nouveautés, on se réjouit d’ores et déjà de retrouver quelques-unes des valeurs sûres du festival, déjà venues et/ou déjà primées dans le passé, et de retour cette année avec des projets qui annoncent autant de perspectives nouvelles que de continuité au sein de leur œuvre.

Invité en sélection officielle du festival en 2013, le réalisateur français Alain Ughetto nous avait alors bluffé avec son très beau "Jasmine", récit animé à forte teneur autobiographique dans lequel l’homme, par le biais d’une stop-motion en pâte à modeler, revenait sur sa rencontre passée (et amoureuse) avec une Iranienne. Le terrain autobiographique s’annonce à nouveau en ce qui concerne son "Interdit aux chiens et aux Italiens", légende familiale dont Ughetto a pris connaissance avant le décès de son père et dont l’animation, de nouveau en stop-motion, ne manquera sans doute pas d’être exploitée à des fins mémorielles. On a hâte de voir…

Du côté des autres valeurs sûres du festival, le nom de Masaaki Yuasa revient chaque année sur les bouches d’Annecy, surtout en raison de la présence d’un nouveau film en compétition (son "Lou et l’île aux sirènes" avait même chopé le Cristal en 2017) et de l’extase qu’il procure à chaque fois. De retour cette année avec un WIP consacré à "Inu-Oh", le cinéaste nippon semble avoir changé de sujet et de style en s’intéressant à un artiste de théâtre noh du Japon du 14ème siècle. Un projet annoncé à cheval entre le documentaire et le musical, qui nous intrigue énormément. Et comme le souvenir du sublime "White Snake" est encore gravé dans notre tête, on se réjouit également de retrouver Ji Zhao avec "New Gods : Nezha Reborn", nouvelle exploration de la mythologie chinoise dont les premiers visuels sont d’une beauté dingue.

Enfin, parmi les autres invités de cette année, signalons le retour très attendu d’Anca Damian (réalisatrice de "L’extraordinaire voyage de Marona") avec une "Insula" annoncée comme une comédie musicale revisitant de manière assez libre le mythe de Robinson Crusoë. Sans oublier les retrouvailles avec les français Benoît Chieux ("Tante Hilda !") et Patrick Imbert ("Le Grand Méchant Renard") : le premier nous parlera d’un "Sirocco et le Royaume des Courants d’Air" au concept potentiellement miyazakien, tandis que le second plongera de plein fouet dans le monde de l’alpinisme avec un "Sommet des Dieux" qui s’impose très clairement comme l’une de nos plus grosses attentes en matière d’animation.

Informations

Pour plus de renseignements :
Festival d’Annecy 2020
du 15 au 30 juin 2020
Site officiel : https://www.annecy.org/

Guillaume Gas Envoyer un message au rédacteur