Parce qu'on en a jamais assez !

ZOO

Un film de
Avec

Pas si clair

« Zoo » fut présenté à la Quinzaine des réalisateurs 2007, provoquant un léger scandale du fait de son sujet, forcément sulfureux. Documentaire assumé, alliant interviews et reconstitutions aux couleurs recherchées, « Zoo » provoque nécessairement une réaction, qu'elle soit de rejet viscéral ou de compassion honnête. Posant la délicate question de l'amour envers les animaux, que certains de nos concitoyens s'escrime à placer devant celui des autres êtres humains, il interroge sur les limites de cet affection et la normalité des gens à tendances zoophiles.

Ainsi, le film de Robinson Devor ne prend jamais une position accusatrice ou dénonciatrice. Le réalisateur se contentent d'illustrer son propos, alignant les témoignages, et générant une certaine inquiétude face à toute cette compréhension étalée au grand jour. Et c'est là que le doute s'insinue quant à l'entreprise elle même, qui viserait presque à légitimer toutes sortes de comportement sous des arguments de compréhension mutuelle entre animaux et humain. Mais l'écoeurement n'est pas loin, lorsque notamment, certains protagonistes regardent la vidéo (!) où l'homme meurt sous les assauts du cheval. Le voyeurisme n'est pas loin, mais le regard des autres en dit encore plus que les images elles-mêmes. Un film très dur, à ne pas mettre entre toutes les mains.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire