Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

STUPEUR ET TREMBLEMENTS

Un film de Alain Corneau

Choc ou incompréhension des cultures

Née au Japon, Amélie a vécu son départ forcé à l'âge de 5 ans, comme un dcéhirement. A tel point qu'une fois adulte, elle fera tout pour décrocher un contrat de 1 an comme traductrice dans une des plus grandes firmes du pays, ce qu'elle finira par obtenir…

Si certains diront qu'Amélie (Nothomb, auteur du livre porté ici à l'écran), se donne ici le beau rôle, car commentant ses propres aventures au sein de l'entreprise, en démontrant sa conscience de l'écart des cultures, et de l'incompréhension que son comportement entraîne. Ainsi, l'asiatique est souvent montré comme un être borné, incapable de différencier un comportement culturel et une déficience mentale.

Heureusement, le film est à l'image de ces péripéties incroyables pour un occidental. Plongée dans une contine espiègle, l'héroïne déroule sa déchéance et explicite le décalage entre ses ambitions, apparaissant légitimes au spectateur, et la réalité de sa situation et de sa position d'élément perturbateur. L'utilisation d'une voix off à la fois cultivée et critique renforce cet effet, donnant au film un ton presque surnaturel et un comique inquiétant. Une série d'épreuves qui aurait pu déstabiliser quiconque.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire