Parce qu'on en a jamais assez !

SHAUN LE MOUTON LE FILM : LA FERME CONTRE ATTAQUE

Un délice de malice et de drôlerie

Alors qu’un mystérieux vaisseau spatial vient de s’écraser dans les bois, près de la ferme de Shaun, une petite créature bleue et rose trouve refuge dans la ferme, attirée par la nourriture. Tandis que le gouvernement met tout en œuvre pour le retrouver, le fermier, lui, voit dans la manifestation des aliens, un moyen de se faire de l’argent pour acheter la moissonneuse de ses rêves…

Shaun le mouton le film 2 La ferme contre attaque film image

Objectif Laine ! C’est là l’ingénieuse baseline du deuxième opus sur grand écran, des aventures de "Shaun le mouton", adapté de la série télé, toujours tourné en stop-motion avec ses figurines de pâte à modeler, par les Studios Aardman, auxquels ont doit "Chicken Run" et les différentes aventures de "Wallace et Gromit". Débutant à la manière d’un épisode classique, la bande de mouton alignant les maladresses alors qu’ils ne pensent qu’à jouer (au freesby) ou à manger, chacun se retrouvera ici en univers familier entre le fermier distrait et le chien jouant les flics de service. Mais c’est une nouvelle fois la malice, celle de Shaun, débrouillard et malin, qui sera au rendez-vous, y compris quand il s’agira de sauver le mystérieux alien et de lui permettre de rentrer chez lui.

Rythmé et riche en gags, jouant sur le comique visuel et de situation, "Shaun le mouton 2" fourmille également d’allusions à de nombreux films cultes ou séries cultes de science fiction. Des notes de musique de "Rencontre du troisième type" au passage devant la lune de "E.T.", en passant par l’affiche détournée de Mulder dans "X-files", comme la musique de ce dernier, les adultes verront ici de nombreux clins d’œil. Mais il faut dire que l’atout tendresse du film réside dans le personnage de l’extra-terrestre, à la bouille sympathique, même si un peu dépassé par les événements. Avec en face, une méchante agente du gouvernement traumatisée dans son enfance et un parc d’attraction foutraque dénommé Farmaggedon, l’ensemble devrait faire le bonheur des petits comme des grands pour ces vacances de la Toussaint.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire