Bannière Festival de Venise Mostra del cinema de Venezia 2021

RUDOLPH THE BLACK CAT

Une mignonne histoire de chats errants

Un jeune chat, lassé de son univers plutôt limité, entre sa gamelle, les caresses de sa maîtresse et le mur autour de la maison, voit un jour le portail entrouvert et en profite pour voler un poisson. C’est alors qu’il se retrouve enfermé dans le camion de livraison, et parvient à en sortir dans un endroit inconnu et très éloigné...

Film japonais découvert hors compétition au Festival d’Annecy 2017, "Rudolph the black cat" constitue une tendre histoire autour d'un jeune chat qui se perd et tente de retrouver son chemin vers sa maison et sa maîtresse adorée. Faite de rencontres avec divers chats errants, il s'agit d'une jolie histoire, à laquelle le graphisme en images de synthèses, souvent minimal au niveau des décors sans détails, ne rend malheureusement pas hommage.

Tirée d’une série de romans graphiques signée Hiroshi Saito, édités à près de 900 000 exemplaires, cette histoire séduira les plus petits, sensibles aux dangers de la rue et à la multitudes de chats croisés (matou protecteur, chat malin…). Les parents apprécieront le message sur l’entraide et la légère cruauté de la conclusion. Un film dont tous les moyens sont concentrés sur les personnages, autour d’une histoire touchante et « humaine ».

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire