Parce qu'on en a jamais assez !

PARASITE DOLLS

Sous produit

Dans un avenir proche, les humains et les « boomer » ou cyborg cohabitent. Une section spéciale est créée, pour enquêter sur de nombreux crimes, dont certains pourraient utiliser les robots…

Ni particulièrement abouti au niveau du dessin, de l’esthétique ou de l’univers musical, Parasite Dolls, dont l’intrigue est tout de même assez intéressante, ne fait que ressasser des thèmes maintes fois abordés dans l’univers cyber punk, à savoir la transmission d’émotions et d’intentions humaines à la machine, et la possibilité de la machine de devenir néfaste. On pense forcément à Ghost in the shell, premier du nom, et on est un peu déçu.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire