Parce qu'on en a jamais assez !

LES NOUVELLES AVENTURES DE PAT ET MAT

Un film de Marek Beneš
Avec

Réjouissant et inventif

Pat et Mat reviennent, s'inventant une drôle de partie d'échec, cherchant à faire rentrer un cactus dans leur maison, à faire rouler leur vélo d'appartement sur les chemins alentour, essayant de changer le carrelage de leur salle de bain, ou de presser des oranges. Les catastrophes ne sont jamais loin...

Après un premier recueil en 2014 (« Pat et Mat »), les deux compères reviennent avec une malice toujours aussi mal placée, trouvant à des problèmes simples des solutions toujours plus compliquées. Entre la maladresse de l'un et les inventions tordues de l'autre, les petits devraient une nouvelle fois se régaler face à un recueil en stop motion, où le scénario impose aux deux figurines un rythme d'enfer. Accompagnée d'une musique souvent bardée d'accordéon et de bruitages efficaces, leurs aventures devraient réjouir tous les publics.

Composé de cinq épisodes, tous les moyens sont bons, même les plus délicieusement absurdes, pour parvenir à leurs fins. Ainsi dans « La partie d'échecs » ils tentent de se confectionner un endroit ombragé pour pouvoir jouer en extérieur, quitte à ce que la maison en prenne un sacré coup. Dans « Le cactus », ils découvrent la difficulté à ne pas se piquer en maniant une telle plante, l'animation jouant sur la figure du cactus lui même aux allures d'homme effrayant.

On se demande ensuite pourquoi ils ont acquis un « Vélo d'appartement » alors qu'ils inventent toutes sortes de mécanismes pour le faire rouler... en extérieur. Dans « Le carrelage », ils se retrouvent aux prises avec les précisions nécessaires d'un chantier pour refaire une salle de bain. Enfin le summum de l'absurde est atteint pour obtenir deux simples verres de jus d'orange dans « Les oranges pressées ». Tous ces courts métrages ont un point commun : le détournement absurde mais réjouissant de divers ustensiles ou outils par deux joyeux lurons au courage communicatif.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire