Banniere Festival d'Annecy 2021

MÉMOIRES D'UNE GEISHA

Un film de Rob Marshall

Picturalement splendide

Chiyo, 9 ans, est vendue par ses parents, pour devenir servante dans une maison de geishas. Après avoir cherché à retrouver sa soeur et à s’échapper, elle va être initiée à la vie de geisha, et découvrir la rivalité des autres femmes…

Adapte d'un best seller américain, "Mémoires d'une geisha" est un film délicat, qui initie à une certaine lenteur de vie, éxigée par la finesse de ces femmes, censées représenter une certaine culture, une certaine image de leur pays. Derrière une photo superbe, reflet de paysages hypnotiques et d'intérieurs somptueux, se cachent les tourments de femmes qui n'ont aucun droit à l'amour ou même à une vie normale. Et malheureusement, malgré des interprètes au diapason, Rob Marshall ("Chicago"), ne réussit pas totalement à nous convaincre de la passion de son héroïne principale pour un homme rencontré par hasard lorsqu'elle était enfant.

Du coup, on s'attache dans un premier temps bien plus à la rivale jouée par Gong Li, dont les velléités amoureuses et la passion dévorante lui sont bien difficiles à dissimuler. Sa crise de furie et de jalousie quasi incontrôlée constitue l'une des plus belles scènes du film. Et finalement, la composition, tout en finesse, de Zhang Ziyi apparait comme moins marquante. Reste une initiation à un monde qu'on nous dit disparu depuis la guerre de 40, ou escorte et compagnie ne sont pas synonymes de prostitution. À découvrir.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire