Parce qu'on en a jamais assez !

HUACHO

Petites humiliations répétées

Au Sud du Chili, le quotidien difficile d'une famille de paysans, du fils, aux grands-parents, en passant par la mère. Le choc de plusieurs mondes...

Après une longue scène de lever, la famille se réunissant autour d'une table pour prendre le petit déjeuner, le film commence réellement. Divisé en quatre parties, correspondant chacune à la journée d'un des quatre membres de la famille, « Huacho » se révèle un film autant contemplatif que cruel, exposant les petites tracasseries ou humiliations réservées aux classes les plus pauvres de la société chilienne, clairement décalée avec un monde moderne des plus matérialistes.

Tour à tour, on assiste à des scènes aussi touchantes que pertinentes dans leur discours. Il y a tout d'abord les négociations épuisantes de la grand-mère, obligée de brader ses fromages dans le dos de ses camarades, face à des automobilistes radins au possible. Puis vient l'obligation de la mère de payer la facture d'électricité, doublée de son incapacité à obtenir une avance auprès d'une employeuse à la garde-robe indécente. L'on suit ensuite les mésaventures d'un fils jaloux des jouets technologiques des camarades qui le rejettent pour sa pauvreté. Enfin, on découvre le grand père en train de planter des piquets dans son champs.

Autant de scènes quotidiennes qui révèlent violemment la fracture entre deux mondes, l'un tourné vers la modernité, les fioritures et l'opulence, bien peu préoccupé par l'autre, fait de peu de moyens, d'un rythme de vie autre, en permanence pénalisé par des problèmes d'argent, obligeant à s'humilier régulièrement face à des inconnus, des connaissances, voire simplement une administration. Doucement, les personnages génèrent la compassion, et un charme empoisonné se dégage. Jusqu'à la tombée du jour, dont la douce chaleur ne fait qu'annoncer un nouveau jour aussi
difficile que les autres, ceci après une nuit de repos.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

Laisser un commentaire