Festival de Venise 2019 banniere

THE GREEN FOG

Avec

Un amusant montage cinéphile autour du Sueurs froides d’Hitchcock

Une réinterprétation de "Vertigo" ("Sueurs froides") d’Alfred Hitchcock en utilisant des plans de films et séries télé situées à San Francisco ou dans les environs…

Le Canadien Guy Maddin et ses comparses Evan Johnson et Galen Johnson ont présenté au dernier Festival de Berlin, un moyen métrage composé d’une série de montages reprenant des scènes de films connus, des années 20 aux années 90. Si le résumé affirme qu’il s’agit là d’une réinterprétation de "Vertigo" ("Sueurs froides") d’Alfred Hitchcock, c’est là en même temps une sorte de compilation de scènes devenues iconiques du cinéma de genre (thriller, horreur…).

Habitué à reconstruire un cinéma d’antan, souvent muet, Guy Maddin sort un peu de sa zone de confort, en assemblant des scènes d’époques diverses, pour recréer ces scènes « types », de la course sur un toit à la poursuite en voiture, en passant par la rupture... Tous trois s’amusent à rajouter régulièrement un aspect comique, en coupant quasiment tous les dialogues (le film ne dure que 1h02 au lieu des 2h09 de l’original, donc n’espérez pas y retrouver l’intégralité de l’intrigue) et en rajoutant des éléments incongrus comme des images de boys-band (la vidéo que les enquêteurs regardent) ou la même expression faciale de Chuck Norris, quelle que soit l’enjeu. Au final, cela donne un résultat surprenant, magnifiant le travail des acteurs, au travers de leurs panoplies d'expression. Un vrai petit plaisir de cinéphile.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire