Parce qu'on en a jamais assez !

FOR YOUR CONSIDERATION

Trop bavard

Une actrice sur le retour, qui joue un rôle dans une production de seconde zone, apprend qu'une rumeur persiste sur internet lui prettant une possible futur nomination à l'Oscar de meilleure actrice pour ce rôle...

A la manière d'un reportage, la caméra de Christopher Guest suit les protagonistes du tournage d'un film aux valeurs traditionnelles (« Home for Thanksgiving »). Cela a des avantages, dont celui de rendre crédible la mise à jour de secrets et de bruits de couloir, ou la surprise de conversations pas toujours bienveillantes. Mais cela a aussi l'inconvénient de nous infliger bon nombre de discussions voire disputes, pas toujours passionnantes. Il en va de même des nombreux partenariats ou étapes de la promotion qui précèdent la sortie du film, et qui finissent par lasser. Mais le film s'avère au final émouvant au moment de la révélation des nominations, et drôle dans les débouchés que trouvent chacun des acteurs à la suite de cette aventure. Mais le tout ne sent pas le neuf, et surtout, derrière des aspects critiques, paraît finalement assez désabusé.

Bien sûr, la peinture d'Hollywood est efficace, mais d'autres s'y sont déjà attaqué avant, comme Robert Altman avec « The player ». Ici les agents sont faux culs, les journalistes posent des questions stupides, voire pas de question du tout, et les producteurs semblent pilotés par des objectifs par vraiment artistiques et ont des théories compliquées et méprisantes sur les acteurs. Mais le coeur du film, ce sont les interprètes et la manière dont ils sont coincés et influencés dans leur travail, par un marketing prématuré et un buzz souhaité autant que craint. De ce côté là, le film fleur bon un réalité vécue.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire