Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

LA FEMME EST L'AVENIR DE L'HOMME

Un film de Hong Sang-soo

Perte de repères

Dans une ville de Séoul enneigée, deux amis se retrouvent, aux portes de la maison de l'un d'eux. Autour d'un verre, ils évoquent le passé, le départ du second pour les Etats-Unis, et la femme dont ils étaient tous deux amoureux...

Le réalisateur du Pouvoir de la province de Kangwoon et autres films présentés à un Certain Regard ces dernières années et sortis simultanément en France en 2003, a eu en ce mois de mai les honneurs de la compétition cannoise et d'une sortie en salle élargie. Pourtant son cinéma à toute les chances de laisser cette fois-ci bon nombre de spectateurs sur le bord de la route. Contant les remords d'avoir laissé un amour derrière soi, et les jalousies quotidiennes, cette œuvre faite d'histoires de choix personnels, n'est ni des plus passionnante, ni des plus vivace.

Le choix de traiter d'un passé pas si lointain par quelques flash back amenés sans aucune transition, ajoute au fouillis de l'ensemble. Difficile de garder des repères, dans cette histoire pourtant touchante, dont on retiendra le portrait de deux hommes en quête de sens à leurs relations. Notons pour finir une certaine qualité esthétique qui ne rachète cependant ni l'ennui , ni la confusion qui nous gagnent. Décevant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire