Parce qu'on en a jamais assez !

FAMILY PORTRAITS

Un film de Douglas Buck

Amateur

Trois courts métrages où des membres de diverses familles (mère, père, puis fille) pètent les plombs et laissent leur violence éclater au grand jour...

Difficile de trouver une réelle cohérence dans cette trilogie sur la famille qui sent bon (ou mauvais selon le point de vue) le film concocté en famille ou avec des copains. La confusion envahit vite le spectateur, d'autant que certains acteurs, d'un segment à l'autre, s'ils ne sont identiques, semblent curieusement affiliés. Mais ne cherchons pas de liens de parentés entre les personnages des trois volets.

Les deux premiers donnent à voir un déchaînement de violence à la limite du supportable qui réjouira les fans de gore et de mutilations en tous genres (vivent les sécateurs!). Alors que le dernier joue plutôt la carte de la suggestion, créant une ambiance plus inquiétante et donc plus réussie. Mais le tout, dans le traitement de l'image comme le montage, suinte l'amateurisme malgré la présence aux commandes d'un réalisateur qui restera à suivre à condition que son univers s'élargisse un tout petit peu.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire